moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Un black m'a défoncé la pastille

Publié par chantal le 22 novembre 2014 à 09:35

Vous aimez que je vous raconte mes aventures alors soyez sympas de me laisser un petit commentaire.Bises Chantal

alt

Un black m'a défoncé la pastille

La veille de mon anniversaire une surprise m'attendait en rentrant du travail. Bob était en train de nous préparer le dîner et ce n'est pas dans ses habitudes. Il m'expliqua qu'il était d'astreinte et que nous ne pouvions pas sortir pour mon anniversaire, il avait pris une demie journée pour nous préparer un petit repas sympa rien que pour nous deux. C'est vrai que nous passons rarement mon anniversaire ensemble il invitait souvent une tierce personne quand ce n'est pas plus pour me faire plaisir. (voir Un trio pour mon anniversaire) (Des fleurs,des cadeaux et des zigounettes pour mon anniversaire) et (Soirée privée classée X) Il ne voulait pas que je l'aide, en me disant d'aller prendre mon bain et de me préparer pour la soirée. Je me suis donc faite toute belle pour lui en me faisant rasant entièrement mes parties génitales, je ne savais pas quoi mettre pour lui faire plaisir, mais cela c'est le probléme de toutes les femmes, nous n'avons jamais rien à nous mettre quand il faut. J'ai pensé qu'il serait heureux de me voir dans le petit string qu'il m'avait payé ( voir la photo dans "Que pensez vous de mon nouveau string?) Mais en fouillant dans ma lingerie, j'ai retrouvé une petite culotte noire fendue mais fermée avec un petit ruban blanc de telle façon qu'il faut être patient avant de découvrir les chairs juteuses de mon abricot. Je suis sure que cela va lui plaire d'autant plus que je ne me souviens plus de l'avoir porté. J'ai mise également des bas dim blancs une mini jupe et en haut un soutien gorge à balconnet noir laissant voir une partie de mes aréoles ainsi au travers de mon chemisier  transparent. Quand je suis descendue, Bob avait mis une petite musique d'ambiance et la table était mise. Il me complimenta sur ma tenue que cela lui plaisait beaucoup, et me trouva excitante à souhait. Il avait fait fort avec une demie langouste en entrée et du canard aux navets le tout arrosé d'un bon Saint Emilion. Au dessert il m'offrit une petite boite dans lequel il y avait une jolie bague. Pour le remercier, j'ouvris mon corsage, montrant la pointe de mes tétons qui passaient au dessus de mon sous tif. Bob retira rapidement mon chemisier et ma jupe et voyant ma petite culotte surprise, il me prit dans ses bras et me porta sur notre lit. Cela me rappela de merveilleux souvenirs. Jouant le jeu, il retira doucement le lacet qui ouvrait la porte de mon antre, qu'il voyait si souvent butinée et baisée par d'autres hommes. Cette fois,elle lui appartenait entièrement.

alt alt

Bob me chatouilla le clito et m'enfonça deux de ses doigts, un dans l'anus et l'autre dans ma fente humide, tout en faisant glisser doucement son pouce et son index sur la fine paroi qui sépare mes deux ouvertures. Connaissant mes endroits réceptifs, je ne suis pas restée longtemps avant de prendre du plaisir. Quelques instants plus tard, le téléphone sonna, c'était bien ce que je pensais étant d'astreinte il devait se rendre rapidement au travail. J'étais très déçue de ne pas pouvoir le remercier comme il se doit en m'offrant entièrement à lui. Bob me dit de ne pas l'attendre, il pensait qu'il allait rentrer très tard. Il était presque minuit, j'ai retiré moi même ma petite culotte pour me coucher en ayant du mal à m'endormir.

Tard dans la nuit, ou tôt le matin je sentis une main me caresser, ouvrant les yeux je vis mon compagnon m'avançant une coupe de champagne pour me souhaiter un bon anniversaire. Nous avons trinqué ensemble avant qu'il me dise qu'il avait une autre surprise pour moi. Ouvrant la porte de la chambre, il fît entrer un beau black bien charpenté. Ma première réaction fût de me couvrir les seins avec le drap. Je vais faire les présentations puisque vous ne vous connaissez pas. Voici Chantal ma compagne, c'est son anniversaire aujourd'hui, voila pourquoi tu es ici dit-il en s'adressant au noir. Se tournant vers moi il me dit: "Hugues est un copain qui travaille avec moi et nous étions d'astreinte tous les deux cette nuit, j'ai pensé te faire plaisir en le ramenant à la maison pour terminer la fête, comme je sais ma chérie que tu aimes particuliérement les noirs, j'ai pensé que ce second cadeau serait le bienvenue". C'est vrai que depuis que j'ai faite l'amour avec des blacks, j'avais beaucoup aimé leur endurance et ils sont généralement bien membrés. Je pense encore souvent à ces parties de trou de cul que j'ai faite avec eux. (voir Deux noirs pour une blanche)(Un morceau de choix pour ma chatte). Hugues me disait quelque chose j'avais entendu parlé par mon compagnon que son ami machouillait sans arrêt du gimgembre au travail, et il ne savait pas si c'était cela, mais quand il se déshabillait au vestiaire il avait toujours une trique à faire pâlir toutes les femmes. Bob retourna à la cuisine pour chercher la bouteille de champagne pour remplir de nouveau nos verres." Cela va détendre l'atmosphére dit-il et trinquons ensemble pour souhaiter un bon anniversaire à ma chérie en écartant le drap". J'étais toute nue sur le lit. Hugues se déshabilla rapidement et c'est en caleçon qu'il se pencha sur moi pour me caresser.

alt 

J'ai été rapidement à l'aise, lui caressant le corps, voulant m'assurer que les dires de Bob étaient réels, mine de rien j'ai glissé discrétement ma main sur son caleçon, il bandait déjà. Hugues n'était pas dupe, il avait compris que je voulais voir son braquemard, aussitôt il retira le seul vêtement qu'il lui restait et plaça sa trique dans ma main. Elle était énorme ou plutôt hors norme, mes doigts faisaient à peine le tour de son membre, je me suis mise à le masturber faisant sortir entiérement son gland qui ressemblait à une petite prune rouge. Hugues déroula un préservatif sur sa trique, il plaça ma jambe sur son épaule pour m'ouvrir l'entre cuisse et plaça son membre au bord de mon orifice trempé de cyprine. Dès que son gland entra sur les bords de mes lèvres je me suis mise à donner des petits coups de rein pour le faire glisser à l'intérieur. Je ne m'étais jamais faite baiser dans cette position acrobatique, comme quoi on apprends toujours quelque chose de nouveau en changeant de partenaire. 

alt 

Hugues avait pris le pouvoir sur mon corps, il me donnais de grands coups de butoir m'enfonçant sa grosse bite au plus profond de mon ventre. Ce n'était pas la première fois qu'un black me possédait, mais Bob n'avait pas menti en disant que son copain était superbement monté. Après plusieurs changements de position, tous plus acrobatiques les uns que les autres, il s'est sorti alors que je sentais que j'allais jouir et partir au septième ciel. Hugues se releva, m'attrapa par les hanches et me retourna comme une crépe. Il me fît mettre à genoux sur le lit et se mît à califourchon derrière moi, il m'écarta les fesses avec ses mains pour dilater ma petite pastille brune. Je ne me sentais pas capable de me faire enculer par son colosse, sans que je ne puisse dire un mot, profitant que je sois lubrifiée par toute cette mouille qui coulait partout, son gland força la porte de mon sphincter pour s'enfoncer en moi. Il m'a fait mal mais la douleur s'estompait déjà en sentant cette énorme gourdin s'approprier de mon trou du cul.

alt alt

  Il s'enfonça en moi au maximum de ses possibilités, je sentais ses couilles qui frappaient sur mes fesses chaque fois qu'il entrait et sortait de mon fion. Sa position ne devait pas être très confortable, je ne supportais plus son poids sur moi, je me suis écroulée sur le lit. Il s'asseya sur mes fesses en me laissant son engin dans mon cul toute dilaté par la circonstance. Puis il s'allongea entiérement sur mon corps en m'enculant profondément. Je ne pouvais qu'écarter les fesses ou les serrer sur son énorme queue qui me défonçait l'anus.

alt alt

Quelques instant plus tard je sentis la verge d'Hugues se gonfler encore d'avantage et secouée de spasmes il larga toute sa sauce blanche dans mon fondement qu'il venait de m'exploser. Il se retira doucement mais ma truffe en avait pris un coup, je suis restée allongée sur le ventre pour récupérer, mon fion me brulait. Bob qui avait assisté à la scéne vînt me réconforter. Je ne sais pas pourquoi que les hommes cherchent toujours un trou plus petit pour loger leur zigounette alors que ma zézette pouvait sans douleur accueillir celle d'Hugues.

Etant légérement remise de mettre faite enculée, nous buvons une dernière coupe ensemble avant que Bob ailles reconduire son collégue de travail.

Pendant deux jours j'ai eu l'anus en feu si bien que je ne pouvais même plus supporter la ficelle de mon string entre les fesses. Je sortais sans culotte même au travail. J'ai du subir pendant deux jours des reproches de mon compagnon qui ne comprenait pas que je lui refuse l'entrée de mon troufignon alors qu'il avait assisté au premier rang a la pénétration forcée de mon petit trou par son collégue.

Depuis tout est rentré dans l'ordre, je n'ai plus mal à mon oeil de bronze depuis qu'Hugues me l'avait réduit en compote avec son engin hors norme. Bob est maintenant heureux de pouvoir me prendre au grès de ses envies dans n'importe quel orifice depuis que mon sphincter avait été forcé, ouvrant ma rondelle toujours prête à être enculée. Ce nouveau plaisir nous le partageons ensemble maintenant.

Bises à tous    Chantal 


 
(Lire la suite de l’article)

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« novembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |