moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Tarte aux poils pour la St Valentin

Publié par chantal le 14 février 2018 à 08:04

Je suis  déçue de voir que vous êtes si peu à me mettre un petit commentaire alors que vous êtes plus de 100 à passer sur mon blog chaque jour. Faites un petit effort de politesse. Bisous Chantal

alt

Tarte aux poils pour la St Valentin

Mon amoureux rentre de l'étranger mardi soir, il a été absent trois semaines et le temps m'a paru bien long. Il rentre pour la St Valentin le lendemain. Je ne pouvais pas faire autrement que de lui montrer combien je l'aime en lui réservant une petite surprise comme il l'aurait faite pour moi. Souvenez vous de mon retour de croisière avec mon amie Corine où il m'avait organisé une petite surprise (voir C'est la fête aux petits trous). J'avais très envie de le surprendre et d'organiser nos retrouvailles qui risquent d'être très chaudes. Mais le soir Bob était très fatigué de son voyage en avion, bien que j'avais très envie de lui j'ai dû me contenter de quelques baisers. Dans le fond c'était mieux comme cela pour que je puisse réserver ma surprise pour le lendemain. Pendant que mon chéri s'était rendu au bureau pour rendre compte de son stage, j'en ai profité pour aller chez ma coiffeuse et me faire belle.

Le soir venu nous nous sommes rendu au restaurant dans lequel j'avais reservé une table pour passer la soirée consacrée à mon compagnon. A table nous nous sommes rémémorés tous les bons moments que nous avons passés depuis que nous voguons dans le libertinage. Bob me demandait quel était mon meilleur souvenir, il y en a tellement que je ne savais pas trop répondre mais je pense que c'était lorsqu'il m'avait organisé une soirée avec Doan et ses amis (voir Du virtuel au réel avec Doan, Soirée 100% chocolat noir, De la knacki au boudin noir etc...) avec leur grosses et longues quéquettes, je me suis régalée. Il y avait aussi les sorties en pleine nature (voir Offerte en pâture, Dogging en voiture, Mon pot de miel attire les voyeurs etc...) sans oublier les trios que nous faisons régulièrement avec mon amant Jean Claude avec qui tout a commencé et qui me baise maintenant sans capote (voir Nuit caline, nuit d'amour, Plaisir de chair avec mon boy friend, Une nuit entre mes amants etc...) Il y a eu aussi des rencontres malheureuses comme (Une fessée magistrale, Les conséquences de poser nue dans une revue X) Ce diner au restaurant me rappelle également une exhibition que nous avons faite pour un vieux monsieur assis à une table voisine de la notre (voir Un trio pour mon anniversaire) Que de bons souvenirs dans l'ensemble et nous nous amusons beaucoup à en parler surtout des anecdotes croustillantes que nous avons vécues et chaque fois nous en sortons très excités.

Le repas terminé j'ai proposé à Bob de rentrer à la maison pour prendre le dessert que je lui avais préparé et boire une bouteille de champagne rien que pour nous deux. Nous n'avons pas eu le temps d'aller bien loin dès notre retour, je mourais d'envie de lui montrer mes nouveaux dessous que j'avais acheté pour l'occasion. Soulevant ma robe, je lui ai montré mon nouvel ensemble tanga en lui demanda si cela lui plaisait.

alt

Pour toute réponse il a sorti sa bite en érection pour me montrer que je l'excitais et que je me suis mise à engloutir dans la bouche, glissant doucement mes lévres le long de sa trique tout en lui palpant les coucougnettes. Ma langue s'activait autour de son gland si bien qu'il se retira en me disant:"Ne me fais pas jouir maintenant notre soirée commence à peine."

alt

La surprise que je lui avais préparée se trouvait dans ma culotte, depuis son départ j'avais laissé repousser mes poils en pensant que le persil de mon petit jardin réveillerait en lui une sensation qu'il avait dû oublier depuis tant d'années qu'il était en friche. Je l'avais taillé en forme de quartier de tarte, mon clitoris faisant effet de cerise sur le gâteau lorsque j'écartais les cuisses.

 altalt 

J'ai retiré ma culotte en cachant mon objet de désir pour qu'il puisse le découvrir lui même en me mettant la main au panier. Il s'est vite rendu compte que je lui cachais quelque chose en me faisant ouvrir les cuisses. J'avais réussit mon coup, en allant de suite bouffer la tarte aux poils que je lui offrais, sa langue chercha aussitôt la fêve dans mon quartier de tarte qu'il asticota  vivementavec sa langue.

altalt

 Sa tête enfouie entre mes fesses, il passa d'un trou à l'autre en me léchant ma petite pastille brune. Ma mouille coulait entre mes cuisses, il s'en imprégna l'index qu'il fit glisser dans mon petit trou. Ecartelée, je serrais les fesses sur son doigt qui s'enfonçait dans mon anus mettant les chairs de ma foufoune en valeur.

altalt  

Bob voyant que je prenais du plaisir est allé chercher ma collection de jouets intimes et m'enfonça un long gode noir muni d'aspérités dans le fion. La couleur et la longueur de cette bite m'a fait penser à celle de Doan (voir De la knacki au boudin noir et Du virtuel au réel avec Doan) mis à part qu'il n'y avait pas la chaleur de son sexe.

alt

De l'autre main mon compagnon se masturbait devant ma foune ouverte qui n'attendait que d'être pénétrée. Sa bite en érection entra en moi comme dans une créme. C'est moi qui faisait entrer et sortir le jouet vibrant de mon anus pour profiter pleinement de cette double pénétration. (voir Double pénétration.) Bob éjacula sur mes poils .

alt alt

Puis il me titilla le clitoris en le faisant vibrer avec mon jouet favori, souvenez vous qu'il m'en avait acheté un super au sex shop qui m'a fait connaitre l'orgasme dans les vingt secondes qui suivent son entrée en action, je trouve cela un peu trop rapide pour que je sente le désir monter et m'offrir toutes les sensations que m'offre une jouissance progressive et sa puissance était telle qu'il me mettait le clito dans le coma. (voir Le sex shop,un lieu d'exhib.) C'est pour cela que c'est toujours mon vieux jouet qui a ma préférence. 

alt alt

Après avoir prise mon pied, la Saint Valentin est également la fête du couple aussi je lui ai sucé la bite un long moment ayant un peu de mal a la lui faire dresser une nouvelle fois puisqu'il venait de me fourguer toute sa semence sur mon persil. Cela allait être très difficile pour moi de recevoir une nouvelle salve à la différence de nos amis noirs qui arrivent à me décharger jusqu'à trois fois leur semence.(voir Soirée 100% chocolat noir.) J'ai été très mauvaise langue, sa queue entre mes lèvres  déversa une créme blanche dans ma bouche  après quelques spasmes de jouissance. C'est que je ne suis pas trop mauvaise en temps que suceuse de bites en ayant réussit à faire cracher celle de mon compagnon une seconde fois. Il y avait un bon moment que je n'avais plus goûté à son sperme que je trouvais plus délicat que celui de mes partenaires blacks que je trouve plus épicé. 

alt alt

J'ai décidé de continué notre soirée au lit en passant par la salle d'eau pour me raffraichir et me parfumer, j'ai également inscrit au feutre sur mon ventre:"Je suis une salope" faisant référence à l'une de nos dernière aventure pour satisfaire le fantasme mon chéri de faire la pute en m'habillant comme elles.(voir Lieu d'exhibition pour couples libertins.) J'ai pensé que cela lui rappellerait de bons souvenirs de me voir cuisses ouvertes me livrant entièrement à lui pour notre soirée coquine. Quand il est venu me retrouver j'étais nue sur le lit offerte toute entière à ses désirs.

alt

Il regarda ce qui était inscrit sur mon ventre et s'installa à califourchon sur moi pour me caresser la choupinette et se masturba, je ne pouvais pas faire grand chose dans cette position mis à part de le caresser par derrière en m'attardant sur son petit trou.

alt alt

Bientôt sa sauce blanche arrosa de nouveau mon petit jardin, moi qui pensait que seul Doan et ses amis (voir Soirée 100% chocolat noir.) étaient les seuls capables de m'honorer trois fois dans la même soirée, je me suis bien trompée Bob en était capable,mais je crois que c'est parce qu'il avait du faire abstinence durant son voyage.

alt

Par contre je n'avais pas eu une bonne idée d'avoir inscrite sur mon ventre "je suis une salope" j'ai plombé la soirée en faisant cela puisqu'il m'a posé un tas de questions pour savoir ce que j'avais fait pendant son absence. De toutes façons il sait qu'il est cocu en m'offrant à d'autres hommes mais il a du mal à accepter que je le trompe en son absence. Je comprends un peu sa façon de réagir, j'aurais pu coucher avec Jean Claude, mon amant mais nous étions en froid depuis sa dernière visite (voir Du lait pour ma  chatte.) ou avec un autre homme, mais ce n'était pas le cas, je m'étais conduite en femme fidéle. Je pensais vraiment lui faire plaisir mais j'ai était maladroite, un simple petit mot aurait fait toute la différence au lieu de une j'aurais du inscrire " Je suis ta salope." Même avec les poils, je ne sais pas si cela lui a vraiment fait plaisir puisque le lendemain il m'a demandé de m'épiler de nouveau et d'être de nouveau toute lisse ou alors c'était pour retrouver sa chérie comme il l'avait laissée avant son départ en faisant abstraction qu'il avait peut être été cocu pendant son absence.

Bises coquines à vous tous Kiss Kiss Chantal

 

 

 

 

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« décembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |