moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Souriez, regardez le petit oiseau

Publié par chantal le 12 octobre 2013 à 09:40

Une fois de plus je viens vous rappeler que vous pouvez sans crainte me laisser un petit commentaire et qu'en plus vous aurez une réponse sur le même  sujet sur lequel vous me l'aurez laissé. Bises coquines Chantal

alt

Souriez, regardez le petit, oiseau clic.. c'est dans la boite

Nous venons de proposer par téléphone à Julie et JC de nous accompagner pour un pique nique pour visiter le parc ornithologique du Marquenterre dans la baie de Somme, mais celle ci à déclinée notre offre en nous remerciant pour l'invitation en nous disant qu'elle ne pouvait pas s'absenter de son travail durant la période de congés, mais que si Jean Claude voulait nous accompagner que c'était sans problème. Après notre soirée mélangiste chez eux ( voir Tous et toutes cocus lors d'une soirée mélangiste) de nous ne pouvions pas proposer à mon amant une sortie sans qu'elle soit au courant. En plus cela ne devait pas trop l'interresser sans la présence de son beau noir, par contre JC accepta de suite. Je profitais de la route pour le questionner sur son couple après cette soirée coquine, il me dit que cela allait beaucoup mieux entre Julie et lui et qu'il n'était plus obligé de mentir à chaque fois qu'il viendrait chez nous. Par contre j'ai eu beaucoup de mal à accepter qu'elle s'absente pour aller retrouver son amant, mais qu'il commençait à s'y faire. La seule obligation que nous nous sommes faite c'est de nous protéger lors de nos rapports. Le reste de la route nous n'avons parlé que de cul, je sais maintenant que JC n'a jamais participé ni même vu son épouse baisée par son amant. Bob s'adressa à JC en lui disant: " Il ne faut pas confondre amour et plaisir, chacun de nous à le droit de prendre son pied et puis dans un couple il faut y mettre un peu de piment et ne pas tomber dans la routine avec les années qui passent. Il vaut mieux être complices et permettre certaines choses d'un commun accord que de divorcer, chaque fois que tu va baiser ta Sylvie, tes  pensées iront aux merveilleux moments que tu auras passé avec  Chantal  et ton épouse à son amant et vous prendrez du plaisir ensemble, la baise c'est dans la tête que cela se passe et l'amour dans le coeur. Tu verras que cela va renforcer votre amour l'un pour l'autre et elle te demandera peut être des choses que tu n'as jamais faites avec elle, qu'elle a apprise avec un autre". Ajoutant mon petit grain de sel je lui dit: " Tu sais JC il faut toujours surprendre ton partenaire, moi par exemple aujourd'hui je n'ai pas de mise culotte en soulevant ma jupe pour lui montrer, je sais que cela excite Bob de voir un homme se retourner sur moi parce qu'il à vu mes fesses en me baissant ou mon entre cuisse en descendant de voiture". 

Nous sommes arrivés, la discussion avait été tellement animée que la route ne nous avait pas parue longue. Bob nous proposa de nous offrir un café à la terrasse du bar. Mon compagnon me fit un bisous sur les lèvres et JC dans le cou ce qui éveilla la curiosité d'un homme en face de moi qui n'arrêtait pas de me regarder. Une femme entre deux hommes qui l'embrassent intimement !!!cela éveilla sa curiosité." Vous voulez voir, je vais montrer ma boite à coucou au Monsieur en face de nous qui n'arrête pas de me dévisager. Remontant ma mini jupe au ras de la moule, je fis tomber mon sucre et je me suis penchée pour le ramasser en prenant bien soin de bien écarter les cuisses pour lui montrer mon oisillon . La réaction ne se fit pas attendre, il me sourit et feignant aussi de ramasser quelque chose, il essayait de voir s'il avait bien vu que je ne portais pas de culotte. Mes compagnons se mîrent à rire et l'inconnu compris que je l'avais fait exprès. Il paya sa consommation et s'éloigna. Dans le parc je fus impressionnée par les téléobjectifs que possédaient les amateurs de photos et des paires jumelles, des naturalistes alors que nous nous n'avons qu'un vulgaire appareil numérique. Nous avons programmé cette sortie pour que je puisses profiter toute une journée avec mon amant et je comptais bien en profiter. Bob appareil photo à la main nous demanda de prendre des poses coquines dans les allées du parc. Nous profitons des moments calmes sans visiteur pour les prendre sachant très bien qu'à chaque instant nous pouvions être surpris. C'est ce qui mettait du piquant à notre petit jeu d'exhibition. Nous avons commencé doucement, je pris JC par la taille, pendant que lui montrait mes fesses à l'objectif en soulevant ma mini jupe. A fur et à mesure nous prenions de l'assurance et les prises de vues étaient de plus en plus hard. En me mettant les seins à l'air en me les tripotant, en m'embrassant tout en me mettant la main au panier, je lui ai même taillé une pipe rapide au beau milieu du chemin. Assise sur un banc, je descendis le pantalon de Jean Claude pour jouer avec son petit oiseau. Un parc ornithologique, quoi de mieux pour photografier les oiseaux. Nous arrivons dans un abri d'observation qui donnait sur un plan d'eau, Jean Claude tout émoustillé par les photos que Bob avait prises profita de l'occasion pour baisser mon caraco pour me mettre topless. Il se mit nu, le pantalon en bas des jambes pour que je lui touche son canari.

 alt

Mon compagnon voyant l'excitation de mon amant et pensant que j'allais y passer s'était mis à la porte pour surveiller une éventuelle visite. JC baissa son froc, me montrant sa belle érection, voulu me mettre son oiseau dans mon nid humide, malheureusment Bob cria:"Attention" Nous avons eu juste le temps de nous rhabiller qu'un couple entra dans l'observatoire. Nous ne devions pas avoir l'air naturel de la façon qu'ils nous ont regardé à moins qu'ils ont vu quelque chose ou entendu Bob nous prévenir. Nous avons continué notre tour dans le parc en faisant encore quelques photos souvenir. Il était déjà quatorze heures et nous n'avions pas encore déjeuné. Nous retournons rapidement à la voiture et nous avons trouvé une table de libre pour se restaurer. Après le repas je me suis mise entre mes deux amoureux pour visionner et commenter toutes nos photos coquines, Les mains sous la table j'ai libéré les fifis de leur cage, qui se mirent à grossir rapidement dans mes mains. Je pense qu'il était temps d'offrir à mes compagnons une petite récompense après les avoir excités toute la matinée. Les emmenant dans un petit chemin, j'ai installé une couverture par terre et je me suis mise à les sucer à tour de rôle. Nous étions tellement excités qu'il n'a pas fallu très longtemps pour que nous soyons tous à poil, avec en plus la peur d'être surpris, nous n'étions pas très loin de l'aire ou nous avons mangé. Heureusement en pleine après midi les visiteurs étaient en train d'observer les oiseaux dans le parc et non pas ceux les que j'avais dans la main. Le risque donne aussi un pouvoir de sensations très fortes et une très grande excitation . Allongés tous les trois sur la couverture j'ai continué à les caresser en me faisant papouiller.

alt

Au sommum de leur forme, ils entrèrent chacun leur tour dans mon nid douillet pour y envoyer leur salve de sperme. Nous nous sommes rhabillés aussi vite que nous nous étions dénudés avec chacun un grand sourire de satisfaction d'avoir réalisé cette baise en plein air.

Nous avons pris un dernier verre au bar avec la surprise de voir attablé à l'autre bout de la salle mon voyeur de ce matin qui regardait les photos qu'il avait prises. Bob plaisenta en nous disant qu'il avait peut être les mêmes que les nôtres en nous suivant dans le parc, sachant que Chantal était exhibitonniste et montrait facilement son coucou, pour le prendre en gros plan avec son avec son télé objectif.   

    

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« septembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |