moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Sodomisée par mes prétendants

Publié par chantal le 01 mai 2018 à 09:47

Ma nouvelle aventure pour vous qui régalera les amateurs de sodomie alimentée de photos subgessives. Alors laissez moi un petit commentaire si vous êtes un adepte de rentrer votre bite par le petit trou de votre compagne. J'aimerais connaître votre avis sur cette pratique. Bisous Chantal

alt

Sodomisée par mes prétendants

En rentrant de faire des courses, Bob m'a interpelé pour me dire que nous serons de sortie samedi soir. Aussitôt je lui ai demandé:" Tu as des choses à te reprocher  pour m'emmener au restaurant, au théatre où au cinéma?" "Tu n'y est pas du tout ma belle, nous sommes invités à manger chez Doan, il vient de me téléphoner et je lui ai donné mon accord" Je suis un peu surprise car la dernière fois qu'il est venu à la maison mon compagnon n'était pas très content (voir L'inoubliable et l'irrésistible braquemard de Doan)  je ne pensais pas le revoir de sitôt. Il est reparti la queue entre les jambes me laissant expliquer à Bob mon infidélité avec lui. Il va peut être lui dire qu'il était un peu responsable de mon relachement en étant tout nu sur le canapé pendant que j'étais en cuisine. Je voulais que Bob me donne des explications pour le déroulement de cette soirée:" Sais tu si nous serons les seuls invités où y aura t-il ses copains? (voir soirée 100% chocolat noir) Sommes nous invités simplement pour diner ou cela va t-il se terminer en soirée coquine comme d'habitude?" "Je ne sais pas mais je te conseille tout de même de t'habiller sexy, connaissant ton attirence pour les blacks tu pourrais avoir envie de lui."

J'ai écouté mon compagnon en m'habillant avec la robe noire transparente que je portais dans (voir Une partie coquine entre couples libertins) mais j'avais mise tout de même en dessous un slip brésilien sans soutien gorge. Doan habitait au deuxième étage d'un joli appartement décoré avec soin. Il nous a servi un punch coco de sa fabrication avec une double dose de rhum blanc il m'en versa un second si bien que j'étais déjà pompette avant de me mettre à table. Nous avons mangé un rougail de saucisses aux tomates et piments antillais, inutile de vous dire que repas fut également bien arrosé d'un vin rouge de Touraine, tout au long du repas j'étais dans un état second. Je ne prêtais même plus attention à la discussion entre mes deux servants, leurs voix résonnaient au loin dans ma tête. Puis vint un délicieux gâteau à l'ananas, sucre de canne et vanille encore arrosé d'un blanc licoreux qui me fit perdre la tête un peu plus. A la fin du repas Doan m'invita à danser un zouk, il dansait merveilleusement bien tout en se frottant contre moi, je jouais le jeu en me collant à lui. Par derrière, il me donnait de petits coups de rein contre mes fesses comme pour me prendre sous l'oeil amusé de Bob. Doan transpirait, il retira sa chemise, son torse musclé me faisait fondre, et je ne pouvais m'empêcher de le caresser. Tout en dansant serré derrière moi, il prit mes seins dans ses deux mains par dessus ma robe et notre zouk devenait de plus en plus érotique. De sa main droite il descendit ma fermeture éclair de ma robe qui tomba à mes pieds. Je dansais pratiquement nue avec pour tout vêtement mon petit slip brésilien. Je me blotissais dans ses bras caressant son torse en sueur. Sa trique flirtait avec la partie dénudée de mes fesses. Ma main caressa un moment la bosse de son pantalon avant qu'il ne le retire. Il portait un caleçon court, moulant  représentant des feuilles et des oiseaux colorés mettant en valeur le sien en train de couver ses oeufs. Prise par derrière, ses bras puissants collaient mes fesses contre son membre viril. Ses mains avaient investi mon slip et me caressaient le pubis. Notre zouk remuant du début était devenu très sensuel et nous dansions maintenant au ralenti en se caressant réciproquement. Bob, en spectateur du premier rang, nous encourageait en tapant dans les mains au rhytme de la musique en prenant des photos de temps en temps. Nous quittons tous les deux les seuls vêtements qui nous restaient encore pour danser devant mon compagnon complétement à poil. Mes seins en toute liberté bougeaient dans tous les sens. Doan faisait glisser son membre en érection dans ma raie des fesses et sa tête chercheuse humidifiait mon anus des perles de sperme qui s'en écoulaient. Nous étions trempés de sueur et nos corps épousaient les ondulations de l'autre en se frottant. Nous étions en osmose et très excités tous les deux. L'alcool, les plats épicés, la chaleur de nos corps nu, ne devaient pas y être pour rien pour que je me trouve dans cet état de trans. Ma tête s'est mise à tourner et j'ai du m'arrêter de danser en me tenant la tête dans les coussins du canapé. Doan qui me suivait pensait que j'avais prise cette position les fesses en l'air et le cul en buse pour me donner à lui. Il se mit en position, les jambes écartés au dessus de moi, pour me sodomiser. Le premier à être entré dans mon entrée des artistes était un copain un black de mon chéri (voir Un black m'a défoncé la pastille) Je me souviens avoir eu très mal et d'avoir marché en canard pendant plusieurs jours. C'est pour cela que j'ai écarté mes fesses de mes deux mains pour lui ouvrir la porte afin qu'il puisse y entrer son gros sexe sans que cela me fasse mal. Sa bite se posa doucement sur ma pastille brune, l'humidifiant de ses gouttes de sperme qu'il libérait. Sans trop forcer, je sentais le gland de Doan glisser dans mon trou de balle, écartant mon sphincter. J'essayais de me décontracter pour que sa longue et grosse verge s'enfonce profondément dans mon cul.

altalt

Au début je n'acceptais pas  la sodomie avec Bob d'ailleurs j'étais vierge de ce côté là, il a fallut qu'Hugues, son copain de travail me défonce la pastille pour que j'accepte d'être enculée par la suite. Depuis je prends régulièrement du plaisir par mon petit trou, par contre je ne comprends pas que les hommes insistent pour passer par l'entrée de service plutôt que de me prendre par la grande porte qui est toujours ouverte.

alt

Après de longues allées et venues dans mon fion,Doan se retira pour venir éjaculer dans le creux de mes reins. Je me suis écroulée sur le côté pour récupérer et prendre un peu de repos après cette gymnastique qui ne facilitait pas la digestion. Mon trou de balle était tout dilaté et endolori par cette introduction de l'énorme membre de mon étalon. (voir C'est la fête aux petits trous.)

alt alt 

Pourtant j'ai souvent un bijou anal que mon chéri aime me placer dans le fion. Mon rosebud entre les fesses, j'aime sortir faire les magasins avec mes copines. Je porte cela comme certaines portent des bijoux intimes sur les lèvres de leur chatte, qu'elles sont fières de montrer sur les plages naturistes.

altalt 

Mon popotin bien en évidence, et ma pastille bien ouverte donna des idées coquines à mon chéri, qui s'était à son tour déshabillé en s'approchant de moi la bite en érection, il m'écarta les fesses de ses deux mains ouvrant mon oeil de cyclope pour y glisser sa queue à son tour.

alt

C'est vrai que je me suis donnée rarement à lui par le fondement, il profita de la situation pour m'enculer profondément, son membre glissa tout seul dans mon oignon entrant par le large passage que lui avait laissé le braquemart de Doan. Ses allés retours dans mon cul laissaient entendre des bruits de syphon provoqués par un passage trop large pour lui.

alt alt

Je voyais que ce bruit d'évier l'énervait, une double pénétration aurait pu calmer cela en resserrant l'antre de mon anus par la présence du sexe de Doan dans la chatte surtout que j'étais assez excitée et mouillée pour les recevoir ensemble (voir Double pénétration). Je n'ai pas osé le proposer, laissant mon beau noir prendre les photos de ma sodomie par mon chéri. Bob me proposa une autre solution en me demandant de bien vouloir m'installer sur le tabouret du bureau qui se trouvait à côté.

alt alt

Les fesses en arrière, mon oeil de biche ouvert sa bite entra dans mon rectum et on n'entendait plus aucun bruit mis à part des râles de plaisir que nous laissions échapper l'un et l'autre à chaque coup de rein. Après un long moment de pénétration, je sentais la verge de Bob qui commençait à émettre des spasmes de jouissance libérant tout son sperme chaud dans mon fion. Mon sphincter se resserra essayant de retenir prisonnier sa quéquette en même temps que la séve qui s'échappait de mon petit trou coulait sur le sol.

Alors que j'avais remise ma culotte pensant que notre soirée prenait fin, Doan me prit sur lui et écartant mon string, il glissa son bel engin dans ma fente encore humide cela me rappelait l'après midi passé en sa compagnie dans notre chambre (voir l'inoubliable et l'irrésistible braquemart de Doan) c'est vrai que j'avais du mal à résister à une si belle et longue queue.

alt 

J'étais heureuse qu'il s'interresse enfin à ma foufoune. Cette position n'était pas celle qu'il préférait, il retira de nouveau mon string brésilien et se plaça au dessus de moi me faisant prendre une position acrobatique les jambes repliés,relevés et écartés. Mes deux trous grands ouverts, sa biroute entra profondément dans mon vagin.

alt

D'un trou il passa à l'autre en m'enculant une seconde fois. Son long sexe librifié de ma cyprine qu'il avait prise en passant par ma grande porte pénétra tout seul dans mon fion accueillant. Son membre viril s'enfonça de toute sa longueur tapant ses couilles sur mes fesses à chaque coup de rein.

altaltaltalt

Après plusieurs va et vient dans mon fion en cadence avec moi, Doan déchargea pour la seconde fois toute sa réserve de sauce blanche dans son préservatif.

Sur la route du retour, après que nous ayons passé une bonne partie de la nuit chez lui et avoir arrosé au champagne cette bonne entente à trois, nous n'avons pas beaucoup parlé restant chacun avec nos souvenirs. Je ne pouvais n'empêcher de penser à ma double sodomie que j'avais subit ayant encore ma pastille brune toute endolorie et brulante par le passage de leur membre. Bob quand à lui était heureux d'avoir mis en boite une multitude de photos de cul. (c'est le cas de le dire)

Bisous à tous les amateurs de sodomie et à tous mes fidèles fans et admirateurs Chantal Kiss

 

 


Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« décembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |