moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Plaisirs de chair avec mon boy friend

Publié par chantal le 29 octobre 2012 à 15:51

Une nouvelle aventure que je suis heureuse de vous conter et qui je pense va vous faire bander aussi n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire si vous vous masturbez en me lisant et en me regardant. Bises à tous Chantal

alt

Plaisirs de chair avec mon boy friend

Un mois de passé, et c'est aujourd'hui que nous recevons Jean Claude pour notre rendez-vous mensuel. Bob vient de partir le chercher en voiture pour lui éviter de faire la route en vélo comme la dernière fois. Nous n'avons pas organisé de scénario cette fois ci, mais nous avons cogité sur la tenue que je porterais pour le recevoir. J'étais donc habillée d'une petite robe noire très moulante et sexy que nous avions acheté à Agde au centre naturiste pour sortir en boite. Des bas noirs fumés et un petit string noir en dentelle noué par deux cordelettes, sans soutien gorge. Ma robe était très échancrée dans le dos. Je m'étais parfumée avec le flacon que mon amant m'avait offert à notre dernier rendez-vous. J'étais toute chose à l'idée de savoir qu'il allait dans quelques instants me prendre dans ses bras et que j'allais me donner à lui. Sans cesse je regardais par la fenêtre pour voir s'ils n'arrivaient pas, allant même jusqu'à vaporiser mon string de parfum.

Enfin les voilà, Bob entra la voiture dans le garage pour ne pas être dérangés mais surtout pour que les voisins ne se doutent de rien. Jean Claude entra, je le trouvais encore plus beau que d'habitude chemisette blanche et pantalon clair impeccablement repassé, il avait une bouteille de champagne à la main et un petit cadeau dans l'autre qu'il m'offrit. Je lui fis un baiser sur la bouche pour le remercier. Bob ouvrit la porte du salon en nous invitant à nous y asseoir, il mît le magnétoscope en route pour passer un petit film qu'il avait monté sur nos dernières vacances au cap d'Agde en coupant le son. JC me félicita sur ma tenue sexy en me disant qu'il aimait beaucoup. Sur le grand écran de la télé j'étais plus souvent nue, qu'habillée. Un C.D berçait une ambiance de slow, Bob amena trois coupes de champagne, pendant ce temps je déballais mon petit cadeau. Jean Claude m'avais acheté un micro string Lona Luna (pour les connaisseurs) rose et noir ouvert laissant une ouverture pour que ma foufoune soit à l'air avec des pendeloques qui cachaient un peu ma craquette. Je le remerciais en l'embrassant à pleine bouche, et en lui disant que je le passerais tout à l'heure.

JC m'invita à danser, nos deux corps serrés l'un contre l'autre nous entamons cette petite série de slows. Ma tête sur sa poitrine j'appréciais ce doux moment de tendresse. J'avais ma robe qui était remontée au raz de la touffe si je puis dire étant entièrement épilée, mon amant en profita pour plaquer ses deux mains sur mes fesses et me serrer contre son sexe pour que je sente qu'il bandait. Il essaya de glisser son doigt dans la fente de mon cul et fût surpris par la petite ficelle de mon string, pensant certainement que je ne portais rien dessous. Cela l'intrigua il fît glisser les bretelles de ma robe le long de mes bras pour me déshabiller et me plaquant sur lui passa ses deux mains dans l'échancrure de ma robe et tira sur les cordons de chaque côté de mon string qui tomba à mes pieds, il continua à me baisser la robe mettant mes seins à l'air et la glissa jusqu'en bas. Il glissa un doigt dans ma fente humide. J'entreprit également de lui déboutonner sa chemise. Voyant cela il se déshabilla entièrement et j'en fis autant en retirant mes bas. Complètement nus tous les deux nous nous enlassâmes sur la piste de danse très serrés l'un contre l'autre. Je plaçais son sexe en érection entre mes cuisses pour qu'il frotte contre ma cramouille. Nous restons comme cela en nous embrassant pendant toute la durée du slow.

Très excités tous les deux , JC me porta dans les escaliers et m'emmena sur le lit. Cela me fit penser à Bob qui avait fait le même chose le premier jour que nous sommes arrivés chez nous. Un peu comme une jeune mariée qui va perdre son pucelage. Bob ne nous avait pas suivi, me laissant pour la première fois seule avec mon amant.

Nous avons commencé par nous embrasser longuement sur la bouche entrelaçant nos langues, puis nous nous sommes mis en position de 69, écartant les lèvres de ma chatte JC y glissa deux doigts, aspira mes chairs intimes et glissa la pointe de sa langue sous le petit capuchon qui protégeait mon petit bouton pour le titiller. Moi, de côté j'engouffrais sa queue dans ma bouche et ma langue chatouillait les petites aspérités de son gland. Réduisant un peu mes ardeurs pour qu'il ne jouisse pas dans ma bouche comme la dernière fois, j'avais bien envie aujourd'hui de sentir son membre dans ma craquette. Les préliminaires se succédèrent tantôt à califourchon sur lui, à plat ventre m'écartant les fesses pour me pratiquer une feuille de rose. butinage des tétons, suçage des couilles, doigt dans l'anus, tout y passa.

Nous étions prêts tous les deux à passer à l'acte, JC me demanda encore une fois s'il pouvait me baiser sans capote en l'absence de mon compagnon. "Il en était pas question" lui répondis-je. "Bob nous a accordé sa confiance en nous nous laissant tous les deux et je ne veux pas le trahir et de toutes façon si je devais le faire ce serait en sa présence et avec son accord , le regrettant vraiment". Il posa son préservatif sur le gland et dans la position du missionnaire il m'enfonça son cigare dans mon étui trempé de mouille. Toutes les deux minutes nous changions de position, voulant en essayer le plus possible. Assise sur lui, je m'empalais sur son membre, pendant qu'il me tripotait les petits bouts de mes seins, ressortant et m'enfonçant sa verge à ma convenance.

alt 

 Le désir de JC était si fort qu'il ne pu se retenir de décharger sa semence. Sentant son éjaculation, je me suis enfoncée à fond sur sa bite faisant toucher ma vulve sur ses poils pubiens. Puis je me suis tournée mon dos contre son ventre, allongée sur lui, sa queue toujours en moi, il me caressait les deux seins avec ses mains. Je sentais en moi que sa queue se ramollissait.

C'est dans cette position que Bob nous retrouva en apportant trois coupes de champagne sur un plateau. Il était tout nu avec la trique. Voilà "Les amoureux" nous dit-il "Après l'effort le réconfort" . Nous avions fait l'amour pendant plus d'une heure. La bite de mon amant était ressortie de ma caverne, toute flasque. Bob ajouta en s'adressant à JC :" Tu ne savais pas que la cramouille de Chantal c'était le bagne? C'est là dedans que toutes les têtes dures y entre et en ressortent toute ramollies" Tout le monde se mît à rire en trinquant à notre trio.

Pour remercier Bob de nous avoir laissé en amoureux, je descendis prétextant une envie de faire pipi pour remonter avec le micro string que mon amant m'avais offert. J'ai eu beaucoup de compliments pour ce petit morceau d'étoffe qui ne cachait absolument rien. Ils me caressèrent tous les deux, à quatre pattes de nouveau sur le lit Bob me prit en levrette par l'échancrure de mon Lona Luna pendant que j'embrassais mon amant.

Notre rencontre se termina dans la bonne humeur en ayant encore une fois été baisée par mes deux prétendants.

Bisous à tous mes fans et admirateurs   Chantal

 

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« décembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |