moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Offerte à un inconnu dans les dunes

Publié par chantal le 15 juin 2010 à 16:30

Offerte à un inconnu dans les dunes

Le réveil nous fit réaliser que c'était notre dernière journée au cap, il est huit heures, nous n'avions dormis que trois heures  Bob se leva aussitôt pour me faire un café qu'il m'apporta au lit. Puis il prépara le petit déjeuner sur la terrasse que nous prenons avec un peu la nostalgie de quitter cet endroit merveilleux ou nous pouvons vivre nus, se promener nus, faire les magasins nus et manger sur cette terrasse dans le plus simple appareil.

Pendant que Bob faisait la vaisselle, je finissais de faire notre valise et nettoyer l'appartement. Quand tout fût fini il n'était que neuf heures aussi mon compagnon me proposa d'aller faire une petite promenade le long de la plage. J'acceptais avec plaisir et main dans la main, le petit sac de plage à l'épaule, nous repensons chacun à tous ces merveilleux moments que nous avons passé ici. Notre rencontre avec nos amis Corine et Jacques, le dépucelage de leur fils David, des voyeurs se masturbant en matant ma chatte, à notre partouze d'hier soir sans toutefois ne rien se dire.

Le soleil dardait déjà sur nos fesses, mais un petit vent marin me refroidissait tout le devant, je proposais à Bob de nous réfugier dans les dunes pour nous abriter de cette petite brise. Nous nous installons dans un petit creux sur nos draps de bain à l'abri, il faisait déjà agréablement bon à cette heure de la journée. Je m'installais sur le dos, les jambes écartées, sans complexes, réchauffant ma foufoune au soleil.

Je ne fus pas longue à m'endormir en repensant à tous mes amants d'un soir et avec le manque de sommeil par cette nuit agitée mes paupières se fermérent toutes seules. Je fus reveillée par une main qui le clitoris endolori de la veille. C'était Bob qui me caressait la chatte, on s'enlaça et on s'embrassa. Nos corps nus entraient en contact et visiblement il avait envie de moi. Je lui caressais son sexe en érection et lui me chatouillait glissant un doigt dans mon abricot juteux. Nous étions très excités repensant chacun de son côté à ces sexes inconnus que nous avons caressés et sucés. C'est vrai que depuis que nous sommes ici nous n'avons pas fait beaucoup l'amour ensemble et notre départ dans quelques heures était des retrouvailles et une façon de se dire merci de tout ce que nous avons vécu mais que nous sommes bien ensemble. Bob remplaça son doigt par son membre en érection en montant sur moi en me faisant l'amour comme un dieu. Nus dans ces dunes désertées par l'heure matinale, faisant l'amour au soleil, sans pudeur, ni complexe, nous étions seuls au monde et nous prîmes notre pied en déchargeant son sperme chaud au fond de mon ventre sans préservatif.  Bob se retira, j'essuyais sa semense qui coulait hors de ma chatte. Nous pensions être seul mais il y avait un voyeur en face de nous qui se tripotait la quéquette et ne devait pas avoir manqué une miette de notre baise en plein air, tellement il était près de nous. Je me demandais même si Bob n'avait pas commencé à me chatouiller la minette dès qu'il avait vu notre mateur roder autour de nous. Il se masturbait devant moi, sans gêne. Voyant que je lui faisais de l'effet, Bob lui proposa un préservatif qu'il saisi en le remerciant.

J'avais comprise qu'il lui proposait de me baiser, il n'était pas mal du tout, tout bronzé et musclé d'une trentaine d'année, type méditerranéen et muni d'une trique de bonne longueur émergeante d'une touffe de poils ébéne. Il déroula la capote sur sa queue en la maintenant et s'installa entre mes jambes ouvertes prêtes à le recevoir. Je mouillais encore ou alors c'était encore un reste du sperme de Bob. En tout cas il s'enfonça dans moi collant ses lèvres sur les miennes, nos langues s'enmêlèrent et d'une main il me caressa le sein. Il mît mes jambes sur ses épaules pendant qu'il donnait des coups de reins et me laboura la chatte en profondeur.

 

Bob pendant ce temps s'était mis sur le côté à la place de mon voyeur et se masturbait à son tour devant le spectacle que je lui offrais de me faire baiser par cet inconnu, j'étais offerte à lui par mon compagnon qui prenais du plaisir à me regarder, et lui m'offrais un beau mâle en cadeau pour que je prennes un dernier plaisir avant notre départ.

Le jeune homme était très excité de m'avoir mater en train d'être prise par Bob, qu'il éjacula dans les cinq minutes qui suivîrent. Il retira sa banane de mon abricot après avoir ajouté un peu de jus à ce coctail de fruits. Il nous remercia tous les deux et voulu nous inviter ce soir chez lui quand nous lui avons dit que nous partions aujourd'hui, mais vous pouvez dormir chez moi cette nuit insista t-il. Nous avions d'autres rendez-vous avec d'autres admirateurs qui nous attendaient. Je vous offre le restaurant ce soir et la nuit, vous partirez que demain matin si vous voulez. Bob lui fît comprendre que cela était impossible et nous avons pris congé de lui en ne connaissant rien de lui mis à part son physique et son sexe qu'il a mis dans le mien.

C'est bras dessus bras dessous que nous repartons le long de la plage. Cette fois c'était bien fini. Je remerciais Bob pour ce dernier coup dans le pissoir qu'il m'avait offert et lui me remercia de l'avoir émoustillé de baiser avec cet inconnu des dunes.

Bises à tous     Chantal

VOUS POUVEZ VOIR QUELQUES PHOTOS DE CETTE AVENTURE DANS L'ALBUM PHOTO SE RAPPORTANT A CE RECIT.

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« octobre 2014 »
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |