moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Nue, sur une scéne de peep show

Publié par chantal le 14 février 2011 à 14:34

  

Après cette petite soirée coquine organisée pour mon anniversaire et pour laquelle je vous en ai fait le compte rendu, revenons à l'étape suivante de mon tour de France faite l'été dernier.

Le lendemain alors que je prenais un bain dans la baignoire à bulles de l'hôtel, Bob s'était absenté quelques heures, la proposition du patron du sexe shop avait germée dans sa tête et il était parti négocier avec lui une prestation pour m'exhiber sur la piste. Il avait obtenu trois passages à vingt deux, vingt trois et vingt quatre heures pour le soir même. Les deux premières d'un quart d'heure et la dernière d'une demie heure mais plus hard. Je n'étais pas contente de retourner dans cet endroit malsain. Mais Bob me dit que je ne verrais aucun de mes voyeurs et qu'aucun d'eux ne pourras me toucher. Cela me rassura un peu et m'exhiber devant des hommes n'était pas un probléme pour moi. En plus il serait sur scéne avec moi, le patron désirait montrer un couple faire l'amour sur la piste. Bob avait accepté les conditions.  Nous nous sommes préparés pour le soir, pour la première fois nous allons nous montrer en spectacle, les vedettes de cette soirée c'étaient plutôt mes charmes, aussi nous avons préparé nos parties intimes avec le plus grand soin, j'ai rasé le sexe de Bob au plus près, même sur sa paire de testicules, il fît pareil avec ma foufoune en la libérant du moindre petit poil, puis me fît mettre en position de levrette pour me raser l'anus. Je fis également mes ongles et une bouche pulpeuse avec un rouge à lévres vif. Nous avions retenu comme dessous une petite liquette en résille avec porte jarretelle, des bas noirs, un string en dentelle noir, des gants résilles et des hauts talons noirs, pour Bob c'était  plus simple, un slip également noir et transparent qu'il avait acheté le matin même au sex-shop. Il était l'heure de se rendre au sur les lieux et j'étais un peu stressée, Bob me passa  un imper par dessus ma tenue de travail. Nous entrons par l'entrée des artistes, une petite porte dans la rue derrière le sex shop, pour rejoindre l'unique loge que possédait l'établissement. Celle-ci était vide, mais il y avait des habits et un sac qui devaient appartenir à la fille qui passait en ce moment sur scéne. Le patron entra sans frapper et fût soulagé de voir que nous étions à l'heure, il nous dit de nous préparer que c'était à notre tour de passer. Bob retira sa chemise et son pantalon, mais quand il vît que son sexe était tout mou au travers son string, le gérant lui dit qu'il ne pouvait pas rentrer sur scéne sans bander et qu'il devait se masturber pour se mettre en condition. Pour moi, quand je fîs tomber tomber l'imper, il eût un petit sifflement admiratif en me pinçant doucement les deux tétons il me dit:" Passe toi de la glace la dessus pour les faire sortir entre les mailles, vous entrez dès que je vous annonce" puis il sortit comme il était entré. Je suis allée chercher un glaçon pour le passer sur mes bouts de sein pendant que Bob s'asticotait la verge. Une jeune femme entra à son tour complétement nue, et sans dire un mot elle se rhabilla avec la tenue sexy qu'elle avait dans les mains, enfila un léger manteau pris son sac et s'éclipsa. Le haut parleur annonça notre entrée sur la piste:" Pour la première fois dans notre peep show, un couple va faire l'amour devant vous, prenez place car il n'y en aura pas pour tout le monde, voici Messieurs Chantal & Bob". Bob ne bandait toujours pas, il me fît signe d'entrer seule et qu'il me rejoindrait. Je n'avais pas le choix, je fîs mon apparition sur une scéne modeste, un matelas recouvert d'une housse blanche sur lequel je me suis allongée. La scéne s'est mise à tourner doucement, il y avait autour de la pièce huit vitres sans tain avec pour trois d'entr'elles des petits voyants verts qui m'indiquaient je suppose qu'il y avait derrière ces vitres trois hommes qui me mataient, car les autres étaient rouges. J'écartais les cuisses en repliant les jambes pour faire deviner à mes admirateurs mon sexe dépouvu de tout poil, le tissu de mon string ne recouvrant que mes lévres intimes et mon clito. Le bout de mes seins gonflés et durcis par la glace passait au travers des mailles de mon body comme le voulait mon patron d'un soir. Je commençais à me décontracter, les petites lumières vertes étaient maintenant toutes allumées autour de moi, de savoir que derrière ces miroirs il y avait huit mecs en train de se masturber en me regardant, m'excitaient et j'ondulais de mon corps pour mettre ma croupe en valeur. Je fis sortir mes seins de chaque coté de mon body résille en me les caressant,  je glissais ma main dans mon string pour me chatouiller le clito, je mouillais vraiment.

 

 Bob n'était toujours pas rentré et je devais en montrer plus à tous ces admirateurs que payaient pour me voir. Je décidais d'écarter la petite bande de tissu qui cachait mon clito, pour leur montrer ma chatte humide, comme la scéne tournait, à chaque fois que je passais devant une vitre, j'ouvrais mes cuisses pour leur montrer en face l'objet de leur désir. Je retirais maintenant doucement mes bas ainsi que mon body ne gardant que mes gants. J'entendais parfois un petit store qui se fermait et le voyant passait au rouge jusqu'à ce que le voyeur qui était de l'autre côté de la vitre remette une pièce où quitte sa cabine pour laisser sa place à un autre. Bob entra enfin bien qu'à l'aise maintenant les minutes sans lui m'avaient parues interminables. Je ne sais pas ce que j'aurais pu inventer de plus pour exciter mes admirateurs étant déjà toute nue. Peut être suis je allée trop vite pour m'effeuiller ? Mon Bob était là maintenant et je voyais qu'il bandait en transparence dans son slip noir. Je m'approchais à genoux près de lui baissant son slip pour me mettre sa queue dans la bouche et lui prodiguer une bonne fellation. Je pris ensuite sa bite entre mes deux seins pour lui faire une branlette espagnole afin qu'elle ne retombe pas. Le micro annonça:" Encore cinq minutes Messieurs pour voir notre couple faire l'amour devant vous il reste deux cabines disponibles dépéchez-vous." il était temps de me faire pénétrer par mon chéri, je me présentais en position de levrette devant lui, le cul en buse et les jambes écartées pour qu'il m'enfonce sa trique dans la chatte. Après un tour de piste, nous changeons de position, je me suis assise sur son pieu, face à mes spectateurs invisibles qui devaient se masturber et éjaculer dans leur petite cabine. Rien que de penser à cela l'excitation était devenue intense et les cinq dernières minutes avec mon Bob furent une explosion de jouissance. Le micro annonça l'entrée sur la piste de Malika, il était temps pour nous de regrouper nos habits et de sortir, Bob n'avait pas éjaculé, une minute de plus et il m'aurait tapissé la chatte de son sperme chaud.

Nous croisons Malika, qui toucha le sexe en érection de Bob en passant, c'était une superbe métisse dans une tenue très sexy qui allait rentrer sur scéne. Nous fîrent la connaissance de trois filles qui venaient tout comme nous se dépoiler sur scéne, mis à part qu'elles étaient des professionnelles de l'effeuillage et qu'elles faisaient cela pour gagner leur vie. D'ailleurs l'une d'entr'elle n'était pas très contente de notre présence en disant que nous prenions la place d'une autre streap teaseuse. Nous la comprenions car ces filles passaient de cabaret en sex shop pour se mettre à poil et gagner un peu d'argent. Malika nous à rejoins, elle avait un corps superbe, des seins menus et une petite touffe toute frisée d'un noir ébéne, Maria qui venait de prendre place sur la scéne était espagnole, une paire de doudounes hors du commun et un tablier de poils noirs sur le bas ventre quand à Sandrine qui n'était pas contente nous ne l'avons croisé nue que lorsque nous sommes rentrés sur scéne pour la seconde fois. Bob était avec moi cette fois et c'est lui qui m'a déshabillé pour me montrer nue devant les voyeurs. En attendant notre tour pour le troisième et dernier passage nous réfléchissons sur ce que nous pourrions bien faire pendant une demie heure pour que ce soit un show plus hard comme nous le demandait notre patron. Nous avons déjà tout montré dans nos deux premières prestations. Minuit, c'était de nouveau l'heure de rentrer dans l'aréne, au micro :" Prenez place Messieurs pour un show très hard d'une demie heure avec notre couple Chantal & Bob qui vont faire l'amour devant vous sans aucune pudeur." Nous entrons sur la scéne, avec un jeu de lumières pointé sur nous et que nous n'avons pas eu auparavent. Debout, Bob derrière moi, me tripota les seins en passant ses deux mains sous les mailles de mon body, me collant au corps il jouait avec ma lingerie, en montrant une partie de mes attributs en les recouvrant ensuite, passa sa main dans mon string il me chatouilla la chatte en y plaçant son doigt. Tous les voyants étaient au vert et l'on entendis :"Allez montre nous sa chatte à ta belle!" Ce fût une surprise, on ne voyait pas nos mateurs, mais ils pouvaient communiquer avec nous. Ce fût plus facile par la suite pour nous de faire notre show hard, nous n'avions qu'à exécuter ce qu'ils désiraient, bien que certains lançaient parfois des propos vulgaires mais cela avaient le don de m'émoustiller. Bob continuait à m'effeuiller lentement, placé devant moi il retira mon string qu'il lança sur une des vitres, et se glissa entre mes jambes que j'écartais pour me bouffer le clito, debout je me caressais les seins en appréciant sa langue dans ma fente." Elle mouille la salope?" Ce fût un commentaire venant de je ne sais où. Bob se releva en cachant toujours ma foufoune de sa main, puis on s'allongea sur la couche en soixante neuf, il continua à me bouffer la chatte pendant que je baissais son slip pour me mettre en bouche sa belle cerise rouge: "Hé chérie, tu veux me sucer celle que j'ai dans la main ?" Ces commentaires grivois m'aurait coupés mes moyens dans un lit avec un partenaire, mais dans ce lieu de perdition, ils m'encourageaient et m'excitaient davantage. Nous pivotons sur nous même, je passais par dessus Bob qui m'écarta les fesses à chaque fois que nous passions devant une vitre sans tain offrant ma petite pastille brune toute lisse à la vue de mes admirateurs qui lancèrent des petites phrases telle que:" Encules la" où " Mets lui dans le fion" Bob Me déshabilla complétement et nous enchainons par diverses positions toutes plus érotiques les unes que les autres et parfois très hard quand Bob écartait mes lévres intimes pour montrer à mes voyeurs les chairs de mon abricot. J'entendais parfois des petits râles de jouissance venant des cabines qui me faisaient croire que certains de mes admirateurs venaient de vider leurs bourses. Il n'y avait pas qu'eux qui avaient éjaculés, Bob venait de m'envoyer sa sauce dans ma boite à coucou "Viens ici que je te suce la chatte" ne croyant pas si bien dire, je me suis approchée d'une des glaces pour y coller ma moule toute baveuse de sauce blanche. J'imaginais le type derrière embrasser la vitre pour essayer de me la sucer. Je fîs cela sur chacune d'elles avant d'entendre:" Désolés Messieurs, j'espére que vous avez pris du plaisir avec Chantal & Bob, mais le spectacle est terminé." Nous sortons de scéne avec nos fringues à la main quand celle ci s'arrêta de tourner.

Notre patron de la soirée entra de nouveau sans frapper dans la loge alors que j'étais encore toute nue, instinctivement je cachais de mes deux mains mes seins et mon sexe." Ne soit pas pudique j'ai vu tes trois prestations depuis ma caisse par l'intermédiaire des caméras qui te filment et je connais ta chatte aussi bien que ton Bob" me dit il. "Et je suis content, vous ne m'avez pas déçu" Il me tendis quelques billets et un petit sachet qui contenait un sexe toy, des échantillons de lubrifiant, de crémes diverses et des préservatifs de tous les modéles. 

VOUS POUVEZ VOIR QUELQUES PHOTOS DE CE RECIT DANS L'ALBUM PHOTOS SE RAPPORTANT A CET ARTICLE 

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« décembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |