moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Notre soirée dans la villa libertine

Publié par chantal le 25 mai 2017 à 07:33

J'aprécie beaucoup vos commentaires aussi n'hésitez pas à m'en laisser , je réponds à vous tous à l'endroit que vous m'avez écrit.

alt

Notre soirée dans la villa libertine

Voici la suite de notre aventure (voir Une partie de campagne entre naturistes libertins.) Nous Sommes donc rentrés dans la villa pour y prendre une douche qui se trouvait dans une salle commune comme celle qui existe dans les salles de sport ou hommes et femmes étaient mélangés. Il ne nous restait plus qu'à nous mettre en tenue pour la soirée qui s'annonçait chaude. Nous savions par expérience que chez les naturistes le soir sortent habillés mais généralement dans des tenues sexy.(voir Le soir chez les naturistes.) J'avais donc emmené une mini robe blanche et des chaussures assorties qui montaient à mi mollet. Il était inutile que je porte des dessous que je ne n'aurais certainement pas gardés longtemps et peut être même perdre ma petite culotte comme c'est souvent le cas (voir Ma première partouze au cap.) La jeune femme qui nous avait reçue est arrivée en petite robe blancheéqalement pour nous prévenir  que le lunch était prêt et que nous pouvions descendre. Tout en nous mangeant, les personnes que nous avions entrevue sur la plage sont venues discuter avec nous pour faire plus ample connaissance. La salle ressemblait à celle d'une boite de nuit échangisme comme celle que nous sommes allés en Belgique (voir Bizutée en club échangiste.) Des femmes faisaient déjà leur show autour d'une barre en se déshabillant lentement pour paraître en dessous coquins qui affolaient les regards des hommes et d'autres choses aussi certainement

alt

Bob était en pleine discussion avec Guy et Héléne avec lesquels nous n'avions pas  eu encore l'occasion de le faire. Celle-ci portait une petite robe très courte rayée noire et blanche qui avait l'air d'interresser mon compagnon qui matait dans son décolleté. Un homme d'une quarantaine d'années en passant m'a prise la main pour m'offrir un verre au bar. Assise sur un haut tabouret, ma robe est remontée en haut de mes cuisses et mon chevalier servant essayait de mater pour savoir si je ne portais une culotte. Guy souriant vint me saluer au passage en me mettant en garde " Chantal fait attention si ce lascard te paye un verre c'est qu'il a des arrières pensées". Toutes les personnes qui acceptent l'invitation savent pourquoi elles sont là. C'est dans l'intention de connaitre des sensations qu'elles s'offrent sans tabous à des mains inconnues. La différence avec les clubs libertins c'est qu'ici on ne choisi pas ses partenaires de baise. ( voir Bizutée en club échangisme ou Sortie en club libertin.) Il doit bien y avoir quelques exceptions puisque les personnes présentes ont l'habitude de se rencontrer pour assouvir leur désir de sexe. 

alt.

Héléne avait emmené Bob sur l'un des canapés du salon et une jambe sur l'accoudoir en fumant une cigarette elle montrait l'entrée de sa guitoune à mon compagnon. Elle n'était d'ailleurs pas la seule deux autres femmes levaient également la jambe sur le même canapé. Leurs partenaires respectifs avaient le nez dans leur intimité et dégustaient leur loukoum ( ce petit bonbon sucré qui roule sous la langue et que les hommes raffolent.) Pendant ce temps mon dragueur avait posé sa main sur mes cuisses tout en discutant des rencontres qu'il avait faites dans ce genre de réunion. Il parlait beaucoup avec les mains et chaque fois qu'il la reposait elle montait un peu plus haut sur mes jambes. D'en haut de mon tabouret je pouvais voir la progression de mon compagnon qui dégustait maintenant le bonbon de l'autre. J'ai toujours un petit pincement au coeur lorsque je vois mon Bob en train de faire l'amour à une autre femme alors que lui éprouve une certaine jouissance en me voyant dans les bras d'un autre. Je comprends très bien qu'il a le droit d'en profiter tout comme moi mais j'ai toujours une petite pointe de jalousie qui ne me lâche pas. Pour compenser cela après l'avoir vu dans les bras d'une autre femme je redouble de gentillesse à son égard, peut être la peur qu'il trouve meilleur le bonbon d'une autre. Je suis sortie de ma réflexion par la main de mon partenaire qui était arrivé à ses fins en me caressant le triangle. 

alt

Il était penché sur moi et m'embrassait dans le cou pendant que son index me titillait rapidement mon petit bouton. Je n'ai pas tardé à mouiller. L'ambiance était chaude dans la salle, tout le monde s'envoyait en l'air d'une façon ou d'une autre et dans toutes les positions digne d'un kama sutra. Mon partenaire de la soirée m'attrapa dans ses bras musclés et m'asseya sur le comptoir. Il descendit la brayette de son pantalon et en sortit son chybre en érection sur lequel il déroula un préservatif. Une main de chaque côté des mes cuisses il me souleva les jambes et enfila son noeud dans ma boutique sans avoir besoin de le diriger pour en trouver la porte. Des coups de reins puissants laissèrent échapper de ma bouche des petits cris de jouissance. L'hôtesse de comptoir qui n'était autre que la jeune femme qui était venue nous prévenir se pencha sur moi, écarta ma robe pour faire jaillir mes seins en dehors qu'elle tripota. C'est en entendant sa respiration accélérée et jouissive que j'ai comprise qu'elle n'était pas seule. Mon partenaire s'adressa à l'homme en face de lui et qu'il connaissait bien en lui demandant :"Loïc tu goutes au bonbon ou à la pastille? " l'autre lui répondit la pastille. J'ai comprise que celle qui me tripotait les tétons se faisait prendre par le petit trou. Je resssentais sa jouissance, car elle s'acharnait sur mes seins en les serrant très fort. Nos deux partenaires après avoir vidées leurs bourses nous remercièrent et sont partis voir ailleurs en nous laissant tomber comme de vieilles pantouffles. Bob quand à lui était en train de savourer son troisième loukoum à continuer comme cela il va se manger la boite dans la soirée. Heureusement que dans ce genre d'événement, deux femmes seules ne le restent pas très longtemps. Deux cavaliers servants sont venus nous chercher et nous ont emmener dans un petit coin sombre du salon avec lesquels nous avons passée une bonne partie de la nuit. J'étais à cheval, les cuisses grandes ouvertes et enfilée par la bite de mon partenaire quand Bob est venu me rejoindre. M'attrapant mes seins dénudés de ses deux mains il me dit:" Dès que tu auras fait jouir ce beau garçon, nous irons au lit pour se reposer un peu avant de rentrer chez nous".

Nous n'avions pas prévu qu'il n'y aurait pas assez de lits pour tout le monde, bien que pas mal de personnes étaient déjà repartis, nous avons partagés une couche avec un autre couple qui à bien voulu nous accueillir. Inutile de vous dire que nous n'avons pas beaucoup dormi avant de reprendre la route.

alt alt

Bisous coquins à vous tous Kisset en route pour une nouvelle aventure Chantal

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« décembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |