moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Mon anniversaire arrosé par deux zigounettes

Publié par chantal le 07 février 2015 à 16:32

Un commentaire venant de vous me ferait bien plaisir, alors n'hésitez pas, j'attends vos commentaires sur lesquels je répondrais personnellement. Bisous Chantal

alt

Mon anniversaire arrosé par deux zigounettes

C'est samedi aujourd'hui et nous sommes invités au restaurant pour mon anniversaire par mon amant, je suis très gatée cette année, deux restaurants, des fleurs des cadeaux et des soirées coquines puisque Jean Claude allait passer le reste de la nuit dans notre lit conjugal, ayant eu la permission de Bob par téléphone. Mon compagnon ne s'étant pas rendu compte que je l'avais trompé,(voir infidèle pour une histoire de cul) lui a tout de suite donné son accord. Pour cette sortie au resto, j'ai mise une robe courte de deux tons beige et noir, des bas dim et des chaussures à talon haut. En dessous, j'ai le petit string en forme de coeur que j'ai reçu en cadeau pour avoir parue dans la revue porno que je vous ai parlé.(voir premier prix dans une revue X) JC arriva avec une bouteille de champagne et demanda de la mettre au frais pour la boire à notre retour et un joli bouquet de roses anciennes qu'il m'offrit en m'embrassant tendrement comme si j'étais sa femme. Intérieurement, j'ai pensé que Julie son épouse n'avait eu qu'une rose rouge. C'est dans un restaurant chic que JC nous amena. Assise en face de lui et après avoir commandé, il s'adressa à mon compagnon en lui demandant de bien vouloir  goûter le vin que le sommelier allait apporter parqu'il avait envie d'aller aux toilettes. Je le suivi pour pour me vidanger et être tranquille pendant le repas. Me lavant les mains après mon petit pipi, JC entra dans les toilettes des dames, me prit par la main et m'enferma avec lui dans une cabine des WC. Comme un fou il me plaqua contre le mur, passa sa main sous ma robe en prenant possession de mon minou par l'ouverture de mon string en m'enfonçant deux doigts de force dans ma fente. Collant ses lèvres contre les miennes, j'eus l'impression qu'il allait me violer, je pensais à Sam, quand il m'a arraché mon string autour de la table de la salle à manger en voulant m'enculer.(voir les conséquences de poser nue dans une revue X) Malgré que cela ne me plaisait pas trop, mon coquillage ouvert s'est mis à rendre toute ma cyprine en devenant gluante. J'ai toujours entendu dire que dans chaque homme il y a une bête qui sommeille, je viens de m'en rendre compte avec JC qui est habituellement doux, bien intentionné et caressant envers moi. J'ai juste eu le temps de lui dire que je ne voulais plus qu'il me baise sans que Bob soit au courant, il m'a posé la main sur la bouche pour que je me taise, une femme venait de rentrer dans les pissotières, ses talons résonnaient sur le carrelage. Nous sommes restés immobiles mais ses doigts continuaient à s'enfoncer et à me chatouiller mon huitre baveuse. Il plaqua ses lèvres contre les miennes, dans un long baiser qui dura tout le temps que la dame ressorte, cela me paru une éternité. Ses doigts en tournant m'avaient fait du bien mais je n'avais même pas pu m'exprimer par un petit râle de plaisir et de jouissance. Je pensais à  Bob qui devait se demander ce que nous faisions.  JC  remonta le premier dans la salle pour que cela ne paraisse pas bizarre, pendant ce temps que j''arrangeais un peu ma tenue. Le repas était succulent et Jean Claude félicita le chef. Il nous annonça ensuite qu'il nous invitait une semaine en Ardéche cet été si nous le désirons mais que cette fois son épouse était au courant. (voir une nuit entre mes amants). Au dessert  JC m'a offert un joli pendentif de chez Jourdan représentant un couple enlacé. Mon amant s'est levé pour venir me le mettre autour du cou, la salle s'est mise à applaudir, pensant certainement qu'il venait de me faire une déclaration de fiançailles. JC en profita pour m'embrasser à pleine bouche en collant ses lèvres aux miennes, ce qui me mis très mal à l'aise vis à vis de Bob. Ne perdant pas le nord, je me suis retournée vers mon compagnon et devant toute cette assemblée qui ne devait plus savoir quoi penser, je l'ai enlacé pour donner la réplique à JC en l'embrassant tendrement. Par ce geste je voulais montrer à JC que je ne lui appartenais pas, ce qu'il avait un peu tendance à oublier ces derniers temps.

De retour à la maison, la seconde partie de la soirée allait commencer. Je proposais un café que nous n'avons pas bu au resto et les hommes demandérent un pousse que nous avalons tous les trois d'un trait. Ensuite JC ouvrit la bouteille de champagne qu'il avait amené et nous buvons la première coupe cul sec, une seconde coupe ne fit pas long feu. Bob alla chercher une seconde bouteille à la cave. Les esprits étaient bien échauffés et ma robe tomba rapidement. Ma petite tenue rose en forme de coeur fit son effet. Ils demandèrent un streap intégral en dansant sur la table. Les petits coeurs collés sur mes tétons tombérent presqu'aussitôt, mais mon string je mis un certain temps pour le retirer pour exciter mes compagnons mettant en évidence mon petit bouton rose en leur écartant de mes deux mains les coquilles de mon mollusque. JC et Bob se déshabillèrent et c'est complétement nus sur le canapé qu'ils assistaient au spectacle en se masturbant. Mon streap terminé, j'ai sauté de la table dans leurs bras puis nous avons dansé ensemble une danse du ventre en essayant de mettre leur bilboquet dans le trou sans utiliser les mains. La suite ne fut qu'une orgie, ils m'installèrent sur la table et me renversèrent le fond de la bouteille de champagne sur le corps. Le froid me donna la chair de poule et fit durcir les tétons. Ils se mirent à me butiner le corps en s'attardant sur mes zones érogénes. Le bouchon d'une autre bouteille sauta, nous buvions directement au goulot en se la passant. Je n'avais plus mes esprits et j'acceptais toutes les perversions possibles sans trop bien m'en rendre compte. Mon anus fut pris a parti et je me suis faite enculée.

alt alt

Prise en sandwich entre mes deux partenaires, j'ai même eu le droit à ma double pénétration (voir double pénétration)

alt alt

Je me suis faite défoncée, mais nous l'étions tous avec l'alcool, toutes les positions possibles et imaginables à trois y passèrent, mes orifices étaient sans cesse sollicités

alt alt

Je ne savais plus très bien ce que je faisais, ni qui me baisait, ni qui je suçais, je prenais du plaisir sans distinction entre mon compagnon et mon amant. Avec tout le champagne que j'avais bu , je me souviens d'avoir pissé dans la bouche de mes baiseurs, et d'avoir avalé leur liqueur d'homme. J'ai été tripotée, embrassée, godée, sucée, doigtée, pénétrée, enculée et baisée une bonne partie de la nuit par mes deux amoureux. Malgrès le degré d'alcool j'ai réussi à prendre une douche avant de me mettre au lit, cuisses écartées pour laisser du repos à ma foune endolorie et en feu. JC s'est endormi sur le canapé et Bob épuisé, la quéquette toute molle gisait à mes côtés.

Au réveil nous étions à trois dans le lit, JC nous avait rejoint dans la nuit, mais je ne leur accordais pas un touche pipi, ne supportant plus aucune caresse intime de toutes façons, mes amoureux avaient tous les deux une toute petite bite toute flasque et ramollie qu'ils auraient eu bien du mal à remettre le couvert.  

Bisous coquins à tous Chantal Kiss Kiss

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« novembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |