moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Le soir chez les naturistes

Publié par chantal le 28 mai 2010 à 16:40

Le soir chez les naturistes

Contrairement à ce que l'on peut penser, les soirées dans un centre naturiste sont habillées. Bien entendu qu'avec la douce tiédeur du soir, les robes et les jupes sont courtes et provocantes, elles sont tellement sexy qu'il serait difficile de porter de tel vêtements en ville sans risquer de se faire violer. La femme toute bronzée, magnifique est fière de s'exhiber, aime que l'on se retourne sur elle, de se sentir excitante en attirant le regard des hommes, c'est sa façon de se sentir toujours désirable. Quand à l'homme, il est fier d'avoir à son bras une compagne sexy qui met le feu dans les brayettes des mâles à son passage, une jolie femme qui procure des érections et qu'il est heureux de montrer afin de préparer une petite sauterie. C'est un petit jeu dont chacun connaît les règles et dont le couple est le maître de ce jeu.

Une femme est encore plus désirable lorsqu'elle est habillée sensuellement que lorsqu'elle est entiérement nue sur la plage.

Corine et Jacques sont déjà installés devant une collation à la terrasse d'un bar dansant et nous font signe de venir les rejoindre. Ma copine est superbe dans un chemisier noir entiérement transparent laissant voir ses jolis seins fermes et dans une mini jupe de la même couleur qui lui arrivait au raz de la moule une fois assise. Ses longues jambes croisées, au bronzage parfait étaient admirablement surmontées d'un soulier à talon haut. Une large ceinture dorée surhaussait sa féminité.

Quand à moi je portais ma robe noire et léopard à balconnet que j'avais mise pour la première rencontre avec JC. Nos compagnons étaient pratiquement habillés de la même façon d'un pantalon clair et d'une chemisette blanche pour Jacques et bleue pour Bob. David était également avec ses parents, son visage affichait un large sourire, il se leva pour me faire la bise sous l'oeil amusé et coquin de sa maman. Il devait repenser à la merveilleuse matinée que nous avions passée ensemble, en tout cas moi j'y pensais à mes deux orgasmes et à son dépucelage.

Corine prît mon compagnon par la main et l'entraîna sur la piste de danse de plein air. Nous les suivirent pour gesticuler sur une musique disco. Le spectacle était partout, des femmes en petites tenues dansaient sur la piste, d'autres se faisaient caresser montrant leurs atouts en public pour essayer de concrétiser avec d'autres couples. Des robes ultra courtes au raz de la moule laissaient entrevoir de jolies paires de fesses. Des femmes aux seins nus se dandinaient en faisant sauter leurs doudounes dans tous les sens sous l'oeil amusé des musiciens. En professionnels et en habitués des lieux ils entamérent "Mélissa" de Julien Clerc. Un podium permettait à celles qui le désiraient de s'exhiber en dansant dénudées.

 

 Quelques jeunes filles y prirent place lorsque le chanteur entonna "Mélissa vît toujours dévêtue". L'ambiance était plus que chaude, d'autres femmes avaient suivies le mouvement, il y avait de plus en plus de roberts à l'air. Corine avait également sortie sa paire de nichons par le décolleté de son corsage et les faisait sauter au rythme de la musique pour exciter Bob, que le spectacle ravissait. L'orchestre entama une version érotique de "Big bisous" Les couples s'embrassaient sur le nez, sur la joue, dans le cou mais aussi sur le minou, le zizou et aussi sur les autres joues. Toutes les parties de l'anatomie y passérent, Corine et Bob s'en donnaient à coeur joie et j'en faisais tout autant avec Jacques.

La lumiére se tamisa et la piste n'était plus éclairée que par des faisceaux de laser de couleur qui faisaient découvrir quelques indiscrétions sur le comportement des couples enlacés qui dansaient cette série de slows. Corine avait la main mise sur mon jules, elle dansa toute la soirée avec lui. David m'avait invité à danser, il me serrait très fort contre lui, je sentais son sexe en érection sur mon bas ventre. Je voyais Corine pendue au cou de mon ami, sa mini jupe était remontée et laissait voir une partie de son joli fessier que Bob caressait. Nous ne bougions pratiquement plus car David avait réussit à placer son membre dur fond de mon petit string rouge et le frottait doucement le long de ma fente. Je sentais que je mouillais ma petite culotte, je repensais en l'à son gland qui m'avait écarté ces même lévres pour s'y introduire. Voyant que j'étais réceptive et n'y tenant plus, brusquement David souleva ma mini robe et glissa sa main dans ma culotte, son index me chatouimon clitoris. Sa main me fouillait l'intimité écartant les lèvres pour introduire son plus long doigt dans mon orifice trempé. Le seul mouvement que je faisais sur la piste ne servait qu'à favoriser l'entrée de son majeur et à me l'enfoncer le plus loin possible. Il entra un second doigt qui m'écarta les barbillons. J'avais très envie, je me serrais contre lui pour ne pas que l'on s'aperçoive de ce que nous faisions, je regrettais d'avoir mise un string. J'avais une main autour de son corps et une autre sur sa colonne que je masturbais au travers de son pantalon. J'avais la chatte toute mouillée. Soudain je sentis au travers le tissus sa verge se raidir et se secouer de spasmes, je compris qu'il venait d'éjaculer dans son pantalon. Il retira sa main de ma culotte, j'en profitais pour la remettre en place et d'essuyer ma chatte toute mouillée avec ce petit bout de tissus. En fin de soirée l'ambiance était devenue plus que chaude, des couples se tripotaient sur la piste et d'autresqui ne savaient pas comment finir la nuit, cherchaient à se faire inviter en exhibant leur compagne nues sur la piste 

David s'excusa en me disant qu'il fallais qu'il rentre se changer. Je regagnais ma place, Jacques était avec un autre couple en pleine discussion. Il me les présenta comme un couple d'amis avec lesquels nous pourrions sortir tous ensemble en boite si cela nous faisait plaisir.

L'orchestre s'arrêta de jouer en nous souhaitant une bonne nuit et en nous donnant rendez-vous demain, mais nous serons sur le départ pour reprendre nôtrur de France du sexe et satisfaire mes admirateurs qui m'attendent.

Corine et Bob main dans la main viennent nous rejoindre.

"Ou est David? " me demanda sa mére.

"Il était fatigué, il a préféré rentrer se coucher" lui répondis-je.

"C'est préférable comme cela car je pense que nous allons finir la soirée en boite puisque vous partez demain en se retournant d'un air un peu triste ( que je lui connaissais pas) sur mon compagnon.

Ne serais-je pas en train de devenir jalouse?

En tout cas mes chers amis et admirateurs Bob ne l'est pas. il me laisse voir vos sexes, les sucer, les caresser et me les enfiler et je les aiment.     

Bises à tous                      Chantal

VOUS POUVEZ VOIR QUELQUES PHOTOS DE CETTE AVENTURE DANS L'ALBUM PHOTO SE RAPPORTANT A CE RECIT.

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« novembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |