moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Exhib en voiture

Publié par chantal le 04 juillet 2009 à 12:42

Exhib en voiture

Notre première étaple nous a emmené pas très loin de chez nous, à Dunkerque pour satisfaire ERIC et son désir de m'exhiber. Je ne voulais pas rencontrer ce jeune garçon de vingt ans qui m'écrivais régulièrement en me tarrissant d'éloges sur mon anatomie qu'il trouvait parfaite (ce n'était pas mon point de vue car j'avais l'impression de pouvoir être sa mère. C'est mon compagnon qui prit contact avec lui pour lui annoncer que nous passerons la journée en sa compagnie.

Pour la circonstance j'étais vêtue d'une jupe courte noire et d'une veste blanche sur un soutien gorge noir avec son string assorti. Des bas noir également attachés à un porte jarretelle de la même couleur car mon amoureux aimait cela d'après ce qu'il me disait dans ses lettre fougueuses.

Eric nous attendait, l'appareil photo en bandoulière, nous décidons d'aller déjeuner ensemble à la terrasse d'un petit restaurant du bord de mer pour pouvoir faire plus ample connaissance.

Il était mignon et encore plus séduisant que sur la photo qu'il m'avait envoyée. Assis en face de moi, j'avais mise un pied sur le barreau de la chaise pour qu'il puisse voir le fond de ma petite culotte noire, son regard ne quitta plus mon entre-jambes.

Après avoir passé commande, je profite en allant faire pipi de retirer le petit morceau d'étoffe qui cachait ma foufoune aux yeux de mon mateur.

De retour à table je pris la main d'Eric pour lui glisser mon string. "Cadeau lui dis-je" Son regard plongea de nouveau dans mon entre-cuisse. Cela m'excitais et je sentais que je mouillais. Eric s'empara de son appareil et me mitrailla de clichés, prise au jeu je prenais des poses provocantes sans me soucier des passants et des tables voisines.

Nous étions seuls au monde comme des amants d'un jour.

Sur la proposition d'Eric nous nous rendons sur un parking, dans une allée boisée à l'abri des regards. Mon compagnon proposa de se mettre à l'arrière de la voiture pour laisser les commandes à mon admirateur. Il bascula mon siège en couchette et retira les boutons de ma veste découvrant mon soutien gorge à balconnet qui ne couvrait pas mes tétons et me suça les mamelons ( je ne pu m'empêcher de penser à mes enfants quand je leur donnais le sein ) Mais je fûs vite ramanée à la réalité car mes grains de café durcissaient au contact des sucions que les lévres d'Eric prodiguaient sur mes tétons et j'en éprouvais un réel plaisir. Déjà sa main remontait le long de mes bas et je n'empéchais pas la progression bien au contraire j'écartais les jambes pour laisser entrer dans mon orifice son doigt profondément, un second vînt le rejoindre puis un troisième et s'enfoncèrent en vrille dans mon vagin. L'excitation me poussa à aller chercher son membre en érection dans son slip il était dur et de bonne dimension. Je mouillais et je jouissais. Allongée sur le siège de la voiture je suçais la queue d'Eric qu'il m'avait présenté devant la bouche pendant que sa main m'écartais mes lévres intimes pour me fouiller l'intérieur.

Pendant ce temps mon compagnon me carressait les seins, je lui ai envoyé un regard complice pour le remercier de m'offrir ce plaisir mais surtout de m'avoir enlevé ce préjugé de faire l'amour avec un homme beaucoup plus jeune que moi. D'un signe mon compagnon me fît comprendre de regarder dans l'autre direction. Je fûs très surprise de voir deux hommes agiter leur sexe devant la voiture alors que je n'avais rien vu ni entendu et Eric m'écartait la chatte pour montrer à ces voyeurs mon con béant. Voyant que je les avais vu ils se montrèrent plus pressants venant me mettre devant les yeux leurs  bites en érection.

"Ouvres les vitres Eric" disait une voix de l'extérieur.Eric s'exécuta et les quatres vitres se baissérent ensembles. Aussitôt des mains prirent possession de mon corps, me caressant les seins, les cuisses et la foufoune.

 

 En passant une main par la vitre ouverte l'un des voyeur ouvrit la porte de la voiture et ils se jetérent sur moi me tripotant de partout .Jamais autant de mains ne m'avaient caressée en même temps. Des doigts s'introduisaient dans mes orifices, mon trou du cul ne fût pas épargné. Nous étions tous très excités, ma bouche passait d'un gland à un autre, le sperme jaillissait de partout. Jamais je n'avais connue pareille excitation durant une exhibition, voir tous ces hommes bander et éjaculer pour moi m'a procuré un plaisir intense.

Eric faisait parti de cette bande de voyeurs qui prennent leur plaisir dès qu'un couple décide de s'exhiber devant eux. La femme offrant ses charmes pour qu'ils puissent vider leur bourse.

Voila la première étape de notre périple au travers la France et je vous invite à suivre sur mon blog la seconde. Bises à tous mes coquins    Chantal

VOUS POUVEZ VOIR QUELQUES PHOTOS DE CETTE AVENTURE DANS L'ALBUM PHOTO SE RAPPORTANT A CE RECIT.

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« décembre 2014 »
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Récemment…

Archives

Images aléatoires


Mon fan club possède un nouvel admirateur

Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |