moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Dogging de nuit à la sablonnière

Publié par chantal le 03 octobre 2017 à 13:42

J'adore vou commentaires et ils sont suivis d'une réponse aussi n'hésitez pas à m'écrire pour me donner votre avis vos remarques sont les bienvenues. Bisous à vous tous Chantal.

alt

Dogging de nuit à la sablonnière

Nous sortons du restaurant dans lequel Bob m'a invité pour ma fête. C'était vraiment très bien, j'ai passé une excellente soirée. Bien sur comme à chaque fois que nous sortons je revêts une tenue sexy pour lui faire plaisir. Pour mettre un peu de sel dans notre relation, mal coiffée je me suis mise une perruque blonde sur mes cheveux courts mais pas de soutien gorge ni de culotte. Je n'ai pas remis ma veste au réceptionniste prétexant que je n'avais pas très chaud mais c'était surtout parce que l'on voyait mes seins au travers les mailles de ma tenue. Le serveur avait du remarquer que je ne portais pas de soutien gorge, lançant toujours un regard vers moi en souriant lorsqu'il passait près de nous. Maintenant je me faisais certainement des idées, ce n'était peut être qu'un geste d'amabilité mais sachant que l'on pouvait voir mes seins son sourire laissait planer le doute. De toutes façons étant exhibitionniste tous les regards posés sur moi ne pouvaient que me faire plaisir. Je suis une femme qui offre ses parties habituellement cachées sans aucune pudeur dans des endroits publics dans le seul but d'attirer l'attention des hommes et de provoquer.

Il est un peu plus d'une heure du matin, quand nous quiittons le restaurant et sur la route du retour mon chéri me propose de passer à "la sablonnière" où je me suis déjà exhibée deux où trois fois devant des voyeurs. Ce lieu est renommer pour être un lieu d'exhibition pour couple où il y a toujours un voyeur à l'affût d'une aventure (voir Dogging en voiture et Les sous bois réservent de bonnes surprises.) C'est vrai que nous avions pensé y venir de nuit mais j'ai répondu à Bob qu'il était un peu tard pour qu'il y ai encore du monde. Mon compagnon voulait malgrès tout y passer. Cela ne nous fait pas faire un grand détour et nous verrons comment c'est de nuit me dit-il. En plus si nous avons la chance de rencontrer un voyeur, ta tenue de ce soir est tout à fait appropriée. En arrivant sur le parking, il faisait très noir, nous n'apercevons qu'une seule voiture tous feux éteints. Les notres éclairaient un couple debout à deux mètres de nous. Bob immobilisa la voiture, l'homme écarta alors la cape de sa dame pour nous la montrant nue en bas et en porte jarretelle.

altalt

Derrière elle il la tripotait en lui caressant les seins et sa chatoune. Ebloui par nos phares ils ne pouvaient pas voir que mon compagnon prenait quelques photos de leur exhibition. 

alt alt 

La femme était tenue en laisse et portait un collier autour du cou. Soumise à son pygmalion qui l'exhibait et l'offrait peut être à des voyeurs en faisant leur bonheur,  comme il m'arrive d'être offerte à d'autres hommes par mon chéri.(voir Toubib or not toubib?) Un individu venait de surgir de je ne sais où, me fis peur en nous en se penchant à ma vitre. Bob la baissa pour entendre ce qu'il nous disait:"Joli spectacle n'estce pas?" . Nous ne l'avions pas arriver, il avait sa queue à la main et se tripotait."Je connais bien ce couple, il vient régulièrement ici et ils font l'amour dans leur voiture devant nous (en parlant des voyeurs) qui nous masturbons, c'est la première fois que je les vois à l'extérieur, mais le monsieur ne laisse pas caresser sa dame, nous avons seulement le droit de les regarder" En disant cela presqu'à regret. J'avais reconnu ce type c'était lui qui nous avait renseigné lors de notre virée de repérage de ce lieu. (voir Dogging en voiture.)

alt

L'homme remis la cape sur le dos de sa dame qui s'est essuyée la chatte après avoir reçu sa giclée de sperme, Ils remontèrent en voiture et démarrèrent. Bob à éteint ses phares, il faisait nuit noire et il alluma le plafonnier de la voiture. "Je vous reconnais en s'adressant à moi, vous vous êtes déjà exhibée sur ce parking, c'est même moi qui ai récupéré votre petite culotte que vous aviez jetée!" "Cette fois vous n'aurez pas son string commenta Bob car elle ne porte rien dessous" en soulevant ma jupe pour lui montrer. " Par contre avec nous vous pouvez tripoter ma compagne" en lui baissant entièrement la vitre de mon côté. L'individu que je voyais à peine me caressa les seins au dessus la résille, puis remonta sa main jusqu'à la limite de mes bas me faisant frissonner avec ses mains froides sur ma chair dénudée. J'écartais les jambes pour qu'il puisse me caresser mon entre cuisse. Non content que mon compagnon m'offre à lui, il demanda en s'adressant à Bob:" Je peux si vous le désirez baiser votre femme devant vous, j'ai toujours des capotes sur moi?" Je ne sais pas comment il a deviné que mon chéri était candauliste et qu'il prenait toujours plaisir de me voir être prise sur ce parking par un autre homme.(voir Mon chéri est candauliste). Je pense que ce lieu d'exhibition est souvent fréquenté par des couples qui recherchent cela. Bob lui dit;" C'est OK avec capote et à condition que je puisse vous prendre en photo." Bien sur quelle aubaine c'était pour lui de se faire une femme au beau milieu de la nuit, il n'en espérait pas tant en venant ici à cette heure tardive! Cette fois je n'ai pas eu mon mot à dire, je suis sortie de la voiture, mon gars avait déjà retiré sa chemise et descendait son pantalon m'offrant son sexe à sucer. Cette fois je le voyais mieux, il devait avoir quarante cinq à cinquante ans, un peu poilu a mon goût mais pas trop mal. Son sexe était de bonne longueur pas comme celui de Doan (voir Du virtuel au réel avec Doan) et parfumé au déodorant. Je sentais son gland durcir dans mon bouche, il bandait. (voir Une friandise qui m'éclate en bouche et Fellation sur une aire de repos.)

alt

Il avait dans sa poche des capotes à la banane qu'il déroula sur son sexe en érection. Il laissa tomber son pantalon au bas des pieds et me transporta sur le capot de la voiture, retroussant ma jupe jusqu'à ma taille et installa mes jambes sur ses épaules, collant ses chairs aux miennes.

alt

Bob était sorti également de la voiture et nous filmait. Son pieu chercha un moment l'ouverture et s'introduisit lentement en moi en écartant ma fente. J'avais les fesses au chaud. Cette situation de faire l'amour de cette façon pratiquement nue, en plein air et à la frîacheur de la nuit, m'excitais et je commençais à prendre du plaisir.

 altalt 

Sous les coups de butoir, je devais m'accrocher aux bouches d'aération de la voiture pour ne pas glisser. Offerte à cet inconnu sur ce parking où j'avais connu quelques déboires habillée en pute (voir Lieu d'exhibition pour couples libertins) faisait couler ma cyprine le long de mes fesses et ce gland qui avait pris possession de ma fente glissait doucement en m'excitant. Je pris la main de Bob en la serrant pour le remercier d'être passé à la sablonnière et m'offrir ce divin moment de plaisir. Des spasmes d'éjaculement complétèrent ma jouissance.

alt  alt

Mon baiseur d'un soir nous remercia pour le bon moment que je lui avais donné mais je ne lui ai pas dit que le plaisir était pour nous pour moi d'abord pour avoir vécu un bon moment de sexe et pour Bob ensuite pour avoir pris son plaisir de me voir me faire baiser avec un autre homme et repartant avec toutes ces photos que nous vous montrons. 

Bises à tous mes fans et admirateurs KissChantal

 

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« décembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |