moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Cuisses ouvertes devant ma cam

Publié par chantal le 03 mai 2013 à 13:07

Je suis sur que vous auriez aimé être à la place de ceux qui m'ont maté, il ne tiens qu'à vous en me laissant un petit commentaire pour pouvoir y participer. Bisous à tous Chantal

alt

Cuisses ouvertes devant ma cam

Pour ceux qui suivent mes aventures depuis notre dernier rendez vous avec Jean Claude, je n'ai pas eue beaucoup de nouvelles et il n'est toujours pas revenu chez nous prétextant qu'il avait beaucoup de travail. Je ne pense pas que c'est cela, il a beaucoup de mal à accepter que sa femme le trompe certainement. Et même qu'elle sait peut être que lui aussi la trompe. Mais nous avons tout de même eu un contact bien qu'il n'était pas charnel, je lui ai donné goût de me désirer. Parti en déplacement, m'a envoyé un mail pour me demander de me connecter le soir sur internet avec ma cam. Il devait se trouver un peu seul dans cet hôtel en pensant que sa femme est dans les bras d'un autre homme en son absence. Tous les mâles ne sont pas comme mon Bob acceptant de partager leur épouse avec d'autres, ils n'arrivent pas à faire la différence entre aimer quelqu'un et prendre du plaisir avec une autre personne. Mais par contre tromper leur épouse cela ne les dérange pas. C'est sur que c'est un cas de conscience mais lorsque la confiance mutuelle est installée chez un couple pour que chacun et chacune puisse faire ce qu'il désire de son corps je crois que c'est la meilleure preuve d'amour et cela met du piment dans votre relation sexuelle surtout si c'est comme nous, qui prenons cela comme un jeu érotique en essayant d'assouvir des phantasmes qu'il seraient difficiles d'accomplir sans l'accord de son partenaire.

Enfin bref revenons-en à ce rendez-vous sur internet avec mon amant. Bob pour cette première visio me conseilla et m'agraffa dans le dos ma guêpière noire avec des bas fumés tenus par des jarretelles, un mini string noir cachant ma chatte impeccablement lisse de tout poil et bien sur des chaussures à talon haut. Bob me complimenta en me disant qu'aucun homme ne pouvait rester insensible à mes charmes et que et que ma tenue allait décider mon amant de revenir dans notre lit. Mon compagnon m'installa dans le bureau devant la cam et déplia le clic clac derrière moi.Puis il me demanda si je n'avais rien oubliée mis à part un peu de rouge aux lévres je ne voyais pas. Il m'apporta mes boules de geishas que Jean Claude m'avait offertes à sa dernière visite en me disant de me les introduire dans le vagin ainsi que la petite cordelette pour lui offrir la surprise. A mon étonnement celles ci glissèrent facilement entre mes lévres, j'étais déjà toute humide à la seule pensée que j'allais voir mon boy friend après cinq semaines d'absence.

Je reçu un mail me disant de me connecter qu'il était en ligne. Face à l'écran je vis mon JC souriant comme à son habitude et apparemment très heureux de me retrouver. Après quelques échanges verbal dans lesquels je lui demandais comment allait son couple il me dit que son épouse le trompait et qu'elle lui avait avoué que c'était avec son meilleur ami. Je compris qu'il avait encore du mal à en parler et pour changer de sujet je dirigeais la cam sur le balconnet de ma guêpière respirant très fort pour en faire sortir les aréoles de mes seins puis de mes deux mains j'ai fais remonter ma poitrine et mes deux tétons sortirent du soustif. Je voyais JC bouger sur l'écran et je compris qu'il était en train de se masturber. Il me demanda ensuite comment j'étais habillée,en reculant un peu je lui ai montré mes dessous en me retournant je lui ai montré mes fesses entrecoupées de la petite ficelle de mon string. Jean Claude me montra à son tour qu'il était sans pantalon et qu'il bandait déjà très fort pour moi. La vue de son sexe en érection me fît serrer les cuisses très fort sur mes boules de geisha en pensant que c'était son sexe que j'avais entre les jambes. Sans le montrer je glissais ma main dans ma culotte pour me titiller le clito. n'étant pas là pour Mon amant me demanda de retirer le haut de mes vêtements pour qu'il puisse me voir topless sur son écran. Je lui ai répondu que je ne pouvais pas n'étant pas là pour me le dégraffer dans le dos. La prochaine fois je serais là me dit-il. Mon sang ne fît qu'un tour dans mes veines il avait donc l'intention de revenir chez nous mais il n'y avait pas que mon sang qui était en ébullition, ma culotte était trempée de mouille. Bob n'est pas là pour te retirer tout cela? Bien sur que Mon compagnon était là, je dus descendre au garage en petite tenue pour le trouver et lui demander de retirer ma guêpière pour que JC puisse me voir les seins nus. Il me laissa que mes chaussures mes dim up et mon string que je pouvais retirer seule. Il passa sa main entre cuisses et sentit que mon sting était tout mouillé. Jean Claude va revenir dans notre lit en m'éclipsant rapidement comme si je me sentais coupable de mouiller de la sorte pour mon amant.

Sur l'écran JC avait dirigé sa cam sur son sexe toujours au garde à vous, il pouvait maintenant voir mes seins avec leur petits bouts pointés vers lui, ces seins qu'il avait bien des fois sussurés, mordillés et caressés. Il se masturbait devant moi, je voyais son gland entrer et sortir de sa peau en gros plan. J'ai même embrassé mon écran comme pour le prendre dans la bouche. JC me demanda s'il pouvait voir ma chatte. Je ne demandais que cela, j'ai retiré mon mini string et je me suis allongée sur le lit, plaçant la caméra entre mes cuisses ouvertes pour lui offrir mes chairs intimes en gros plans. Jean Claude aperçu la petite ficelle blanche dans ma fente,

 alt

il me demanda si j'avais mes régles?J'ai glissé un doigt dans mon tabernacle et j'ai tiré doucement sur la cordelette pour retirer les boules en laissant échapper un soupir de jouissance. Puis jouant à les rentrer et à la ressortir d'une main et de l'autre je me titillais le clitoris. Je ne fûs pas longue à jouir en direct pour Jean Claude. En reprenant mes esprits, j'ai vu que mon amant avait également éjaculé. Es tu sortie dans la rue avec les boules de geisha que je t'ai offertes ? Si oui qu'as tu ressentie ? me demanda t-il.  En réponse a ses questions, je lui ai répondu qu'il le saura que s'il vient me baiser à la maison. Nous nous sommes quittés en s'embrassant sur l'écran.

Allongée nue sur le lit, rêveuse des douces caresses qui m'ont manquées et du sexe qui aurais pu me pénétrer. Le virtuel cest bien mais  le réel c'est quand même beaucoup mieux. 

Bob me retrouva ainsi pensive à mon prochain rendez-vous avec mon amant. Profitant de toute cette mouille qui me coulait entre les cuisses il m'enfonça sa trique dans les entrailles. Mais moi je ne pensais qu'à celle de Jean Claude. 
(Lire la suite de l’article)

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« juin 2018 »
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |