moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Avec David, le fils de ma copine

Publié par chantal le 12 mai 2010 à 13:07

Un petit mot sur cette aventure avec ce jeune garçon pour me dire si vous m'approuvez ou si vous trouvez cela pas très correct de ma part? J'attends avec impatience vos commentaires. Grosses bises à tous Chantal

alt

Avec David le fils de ma copine

Je suis au super marché pour faire quelques emplétes pour inviter Corine et Jacques qui nous ont si agréablement reçus hier soir. J'étais entièrement nue dans ce petit magasin en train de choisir mes fruits et légumes lorsqu'une voix derrière moi m'interpelle. C'était DAVID le voyeur pour lequel j'ai écarté mes cuisses lui offrant mon abricot tout lisse sur la plage. Le fils de nos amis avec lesquels nous avons passé la soirée hier soir. Il se rappelait bien de moi ou tout au moins de mon fruit juteux dont il s'est délecté en se masturbant devant moi en me matant. Regretant certainement l'arrivée de ses parents.

alt

-"Bonjour, ma mère n'est pas avec vous? " me dit-il

-Non répondis-je a DAVID qui me suivait une bouteille de coca à la main elle est allée se faire masser

-Vous avez passé la soirée d'hier ensemble ? en se penchant pour attraper la barre de caisse.Je sentais son sexe sur mes fesses nues au travers de son large short

-"Excusez-moi les barres sont tellement loin...je ne pense pas que cette insistance à me coller était involontaire

-Voulez-vous que je vous aide à ramener vos courses

-Ce n'est pas de refus David, merci.

-Savez-vous ou est mon père?

-Oui il fait un tennis avec mon compagnon. Tu peux me tutoyer ou m'appeler Chantal, d'ailleurs je pensais qu'un naturiste disait "tu" facilement mais tu ne dois pas en être un vrai puisque tu portes un short?

-Oui mais je n'ai rien dessous.

- Rassures toi je l'ai bien senti dans le magasin

- Je n'ai pas eu le temps de faire mon lit lui dis-je un peu gênée, tu peux poser les courses dessus, je vais les ranger.

Le clic clac prenais toute la place dans la pièce, en me baissant pour accéder aux placards je sentais que David matais mon minou de derrière, assis au bord du lit il devait même le voir tirer sa petite langue rose. La réponse ne se fît pas attendre,il avait retiré son short et il était en érection sur le lit.

-Regardes Chantal voila la raison pour laquelle je porte toujours un caleçon ou un short car dès que je vois un petit bout de fesse je bande et c'est très ennuyeux dans un centre naturiste.

'Est-ce que tu te masturbes ou tu te soulages avec tes copines?

-Il se mît à rougir, qu'une femme autre que sa mère lui parle aussi franchement de branlette. Cette jeune verge durcie m'excitait, je pris dans ma main ses testicules et je lui malaxais.

-Tu as les bourses pleines je vais t'aider à les vider, en enfilant goûlument son membre dans ma bouche. Je remontais et descendais mes lévres le long de son sexe en passant ma langue sur les papilles de son gland. J'attrapais les préservatifs dans la table de nuit.

-Tiens mets toi ça, j'avais très envie hier sur la plage de ton jeune zizi et je suis restée sur ma faim avec l'arrivée de tes parents mais aujourd'hui nous sommes seuls et l'occasion se présente alors enfiles-moi.

-Ne t'énerves pas comme cela, fais comme si tu étais avec tes copines, ce n'est pas parce que je pourrais être ta mère qu'il faut paniquer.

- C'est que je suis encore puceau et que c'est euh...la première fois que je fais cela euhh....avec une fille euh... pardon avec une femme..euh...les deux.

-Tu n'as aucune honte à avoir, il faut bien une première fois et je suis heureuse que ce soit moi, d'ailleurs pour moi aussi c'est une première, je n'ai encore jamais dépuceler un jeune homme. Ce qui est primordial pour une fille ce sont les préliminaires, il faut que les deux partenaires ont très envie l'un de l'autre. Nous avons tous et toutes des zones érogènes qui procurent du plaisir, il faut les embrasser, les caresser,  titiller les bouts de leurs seins, le clitoris pour que l'envie de fornication s'installe.

Je m'allonges sur le lit les cuisses grandes ouvertes pour lui offrir mon intimité, comme la veille sur le sable.

-Viens me bouffer le minou, oui... comme cela doucement aaaah remontes un peu ohhhh ouiiiii oooohhhhh oooouuuuuiii tu y es, c'est booon continue. Aspires mon clitoris et passe doucement ta langue dessus aaahhh aaaaaahhhh, je mouille, enfiles moi ton doigt dans ma chatte ahhhh ooui bouge oouuui  pinces le bout de mes seins c'est boooon Daviiid têtes les comme tu faisais à ta maman quand tu étais petit. Ouiiii Ouiiii mets un autre doigt aaaaaaahhhhh aaaaahhhh ummmmhh c'est bon j'ai envie enfiles-moi. Viens je vais te mettre une capote, tu appuis sur le bout pour faire échapper l'air et tu la mets sur ton gland pour la dérouler sur ta verge.

Je pris sa queue encapuchonnée pour le présenter à l'entrée de ma grotte ruisselante.

- Enfonce David, son gland entra sans difficulté dans mon vagin, écartant mes lévres et glissant au plus profond de mes entrailles me procurant un désir intense de lui faire cracher toute sa semence, un plaisir personnel à dépuceler ce bel étudiant. Je passais mes jambes autour de sa taille pour qu'il s'enfonce un peu plus dans ma foufoune en chaleur. Sa bite me labourait maladroitement mon abricot mais avec une telle excitation qu'il me procura un orgasme en même temps qu'il éjaculait.

Je venais de dépuceler David qui continuait à me tringler comme si rien ne s'était passé , je senti son membre se dilater de nouveau , je sentais dans ma chatte la tête de son noeud prendre du volume et des spasmes me confirmèrent qu'il venait de m'envoyer une seconde giclée de sperme. Le petit réservoir rempli frottait le fond de mon vagin et déclencha en quelques secondes un second orgasme. Pour un coup d'essai c'était un coup de maître, il y avait longtemps que je n'avais pas prise mon pied de la sorte. Deux orgasmes grâce à deux rasades consécutives de sperme avec le même partenaire en une heure de temps avec un jeune puceau , ce fût un des meilleurs moments de mon tour de France du sexe.

Est-ce le fait de dépuceler le fils de ma copine, d'être pénétrée par une bite qui n'a connue aucun autre trou où d'être baisée par ce jeune garçon qui pourrait être mon fils? Je crois que les trois raisons en sont la cause lorsque l'on sait que le cul c'est avant tout dans la tête que cela se passe.

David heureux quitta l'appartement sans prendre la peine de remettre son short, et en oublia même sa bouteille de coca.

J'avais à peine remis le clic clac en place que Bob rentra.

- Je vais prendre une douche après ce match très disputé avec Jacques, ensuite je t'aiderais à préparer le repas, puis l'après midi nous le retrouverons en compagnie de Corine sur la page si tu es d'accord.

-Mais oui bien sur ce sont des gens charmants.

-Je ne te demande pas comment tu as passé ta matinée, c'est l'avantage d'être dans un centre naturiste, tu peux choisir la grosseur et la longueur du membre que tu désires te mettre entre les jambes.

Bob avait vu le préservatif qui jonchait sur le sol et que je n'avais pas eu le temps de ramasser. Je ne répondis pas mais qui dit mot consent ce qu'il ne se doute pas, c'est que mon partenaire de ce matin est le fils de nos amis. Après tout ne m'avait-il pas dit:" Donnes du plaisir à ce jeune garçon", lorsqu'il m'a exhibée sur la plage.

Je vous donnes à vous aussi rendez-vous sur la plage dans ma prochaine histoire

Bises à tous mes fans       Chantal

VOUS POUVEZ VOIR QUELQUES PHOTOS DE CETTE AVENTURE DANS L'ALBUM PHOTO SE RAPPORTANT A CE RECIT.

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« novembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |