moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Attachée et offerte dans une chambre d'hôtel

Publié par chantal le 21 août 2018 à 09:06

Mes chers adulateurs, je me devoile une nouvelle fois pour vous en vous faisant partager ma dernière aventure par contre en guise de remerciements je serais heureuse de recevoir de vous un petit commentaire comme le font certains de mes fidèles admirateurs. Je vous fais plein de bisous.Chantal

alt

Attachée et offerte dans une chambre d'hôtel

Pour ceux qui s'interressent à mes aventures, ils ont pu se rendre compte que depuis quelques temps un prénommé Kévin me laisse régulièrement des messages et qu'il était désireux de me rencontrer. (voir la correspondance dans les commentaires de  Séance de kamasutra avec Doan) Cet homme est un adulateur de mes dessous, j'en ai parlé à Bob en lui montrant ce qu'il m'avait écrit sur ce blog. Mon admirateur nous a dit qu'il nous avait rencontré et suivi au super marché lorsque nous faisions nos courses. Il note également qu'il n'est pas interressé par une relation sexuelle avec moi mais qu'il était simplement fan de moi. Nous avons pensé qu'il était également fétichiste de dessous féminins. Bob aussitôt trouva cette proposition à son goût et me proposa de m'offrir à lui, mais comme nous le connaissons pas cela se passera dans une chambre d'hôtel. Aussitôt dit aussitôt fait il me demanda de lui fixer un rendez vous. Le samedi suivant le jour "J" était arrivé nous prenons possession de notre chambre une heure avant qu'il n'arrive. Pour la circonstance j'avais revêtu des dessous noirs, des bas autocollants, une petite robe noire qui m'arrivait à mi-cuisse et des bottes. Je portais la même tenue que celle dans laquelle il m'avait rencontré au magasin mise à part mes dessous qui étaient différents. Bob prépara son appareil photo sur un pied qui se déclenchera automatiquement toutes les minutes puis il m'attacha en croix les mains les pieds liés au lit et posa un foulard sur mes yeux en me disant que ce grand timide serait plus à son aise si je ne le regardais pas et que cela serait également plus excitant pour moi. J'ai déjà été offerte attachée au lit pour JC mon amant du moment (voir Retrouvailles avec mon amant au retour de vacances.) mais aussi pour mon Maître (voir Séance sado maso pratiquée par Maître Jean.) et une autre fois encore avec un inconnu (voir Soumise au désir de mon compagnon.) Je me souviens d'avoir prise du plaisir d'être livrée et de subir les attouchements et les caresses de mes admirateurs. 

alt

Mon chéri quitta la chambre pour aller à la rencontre de Kévin, je lui ai demandé de ne pas me laisser seule avec lui comme il l'avait fait au cours d'une de mes aventures et qui m'avait laissé un mauvais souvenir (voir Une fessée magistrale) Le silence de la chambre était pesant jusqu'à ce que j'entendis la porte s'ouvrir. Mon admirateur venait d'entrer, mon compagnon n'avait pas l'air de l'accompagner.

 alt alt

Me voyant attachée, les yeux bandés et à sa merci, il s'est assis sur le lit à côté de moi et commença une douce remontée de ma robe en posant sa main chaude sur ma cuisse. Il était seul dans la chambre avec moi, j'ai pensé que mon chéri lui laissait le temps de s'affranchir pour vaincre sa timidité maladive avec les femmes.

alt alt

Il remonta doucement ma robe dévoilant la fin de mes bas et ma petite culotte, puis il me baissa le haut pour voir mon soutien gorge. Il était si proche de moi que je sentais son parfum délicatement boisé monter jusqu'à mes narines, il sentait bon.

alt alt

Il n'était pas simplement interressé par mes dessous comme il nous avait dit, sa main tremblante et caressante baissa mon soutien gorge pour découvrir un sein qu'il se mis à téter. Puis ce fut le tour de mon second qu'il sorti de son bonnet pour le serrer dans sa main

alt alt

Ensuite il caressa ma foufoune par dessus mon slip. Ses caresses délicates m'avaient fait mouiller le fond de ma culotte. C'est alors que j'entendis Bob entrer dans la chambre, de suite Kévin pris en flagrant délit retira sa main de mon slip. Bob qui est candauliste (voir Mon chéri est candauliste.) l'encouragea à poursuivre ses caresses. Comme il venait d'avoir l'accord de mon compagnon mon adulateur s'est affranchi en soulevant l'élastique de ma culotte pour mater mon mont de vénus dépourvu pratiquement de tous ses poils.

altalt

Sa main m'écarta le slip et ses doigts vinrent chatouiller mon clitoris en écartant mes lèvres. Kévin avait pris de l'assurance et ses doigts ne tremblaient plus à regret parce que à cet endroit cela aurait pu me faire du bien. Je suis méchante car il s'y prenait très bien en ayant sorti mon petit bouton rose de son petit capuchon pour me le chatouiller. Bob restait silencieux mais devait se délecter de me voir me faire attoucher mes partie coquines par un autre homme. C'était un peu bizarre mais depuis l'arrivée de mon chéri Kévin devenait plus entreprenant que lorsqu'il était seul avec moi.

alt

Kévin me retira ma culotte, je ne pense pas qu'il aurait fait cela de sa propre initiative, j'imaginais très bien Bob lui faire signe de me mettre à poil pour qu'il puisse prendre des clichés plus érotiques de nous deux. Pour mieux me tripoter, il a même enlevé les liens de mes pieds sans toutefois retirer ceux de mes mains. J'ai pensé qu'il avait un problème d'érection ou alors qu'il était complexé par une petite zigounette et qu'il avait peur que je la lui touche, aucun homme normal n'aurait pu résister devant le corps d'une femme nue sans se mettre à poil lui aussi.

 altalt

Il m'embrassa sensuellement et me prodigua des douces caresses en me papouillant les roberts et la moumoune qu'il avait à sa disposition sans que je puisse l'en empêcher en ayant les mains attachées. D'ailleurs je ne l'aurais pas fait il était si délicat avec moi que je prenais un réel plaisir entre ses mains.

alt alt

Les cuisses grandes ouvertes comme chez mon gényco, il devait avoir les yeux rivés sur mon puits d'amour, en pleine comtemplation devant mon intimité, il ne bougeait plus. Il devait découvrir peut être pour la première fois ce mollusque visqueux s'étaler au grand jour devant lui et qu'il n'attendait qu'à être dégusté comme une huitre avec en plus le goût délicat de ma cyprine qui inondait mon caquillage . 

alt alt

La tête enfouie entre mes cuisses il avait compris que j'attendais qu'il me la bouffe. Il me pratiqua un cunni dont je me souviendrais longtemps, il était doué le bougre. Dommage qu'il s'est arrêté un peu trop tôt car il m'aurait envoyé au septième ciel rejoindre Eros, le dieu de l'amour.

Bob me détacha les mains et me retira le foulard que j'avais sur les yeux. Je pouvais enfin voir Kévin qui était plutôt beau garçon d'une trentaine d'année, son visage ne m'était pas inconnu, je l'avais rencontré au super marché au rayon fruits et légumes où il m'avait bousculé sans le faire exprès et s'était confondu en mille excuses. Son mal à l'aise devant moi m'avait interpellé et c'est ce qui faisait que je me souvenais de lui. Là encore pour me remercier, pendant que je réajustais mes vêtements il baffouillait des mots parfois incompréensibles. Bob me fit signe de ne pas reprendre et de faire semblant d'oublier ma culotte qui jonchait par terre. Nous avons pris congé de lui en le laissant reprendre ses esprits dans notre chambre d'hôtel. 

Mille bisous à vous tous Kiss Kiss Chantal

 

 

 

 

 


Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« octobre 2018 »
lu ma me je ve sa di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |