moi, Chantal la libertine

chantal

Album(s) photo

Catégories

Liens

Mon toubib m'attendait pour une seconde révision

Publié par chantal le 03 septembre 2018 à 05:36

Savez-vous que toutes les femmes ont pour fantasme, comme vous pour les infirmières de se faire tripoter par leur toubib ou leur gényco? Bien sur pas beaucoup d'entre nous mettent leur désir à exécution. J'ai la chance d'avoir un compagnon candauliste qui m'a organiser une rencontre coquine avec mon toubib en m'offrant à lui. Seriez-vous prêt vous aussi à laisser votre petite amie ou votre épouse dans les bras de votre médecin. Laissez moi un message pour me donner votre avis. Mille bisous à tous Chantal

alt

Mon toubib m'attendait pour une seconde révision

Comme j'ai oublié le certificat pour m'inscrire en salle de sport la dernière fois(voir Une visite angoissante chez mon docteur.) j'ai prise un nouveau rendez-vous par téléphone chez mon docteur. Etant surbooké, il m'a demandé de vouloir passer à son cabinet très tôt le matin avant le commencement de ses visites. J'ai proposé cette fois à Bob de m'accompagner, il a refusé en me disant d'aller me faire baiser si cela me faisait plaisir. Je pense qu'il est encore un peu faché de ne pas lui avoir tout ce qui s'est passé durant ma consultation, mais cela va lui passer. D'ailleurs je lui ai rappelé que ce n'était pas la première fois qu'il me laissait seule dans les bras d'un homme sans qu'il soit présent (voir Retrouvailles avec mon amant au retour des vacances.). Alors il s'est excusé de m'avoir parlé de la sorte et il m'a même conseillé et choisi avec moi les dessous très coquins pour me rendre chez mon toubib. Je lui ai dis que je les trouvais un peu provoquants alors que j'y allais simplement pour avoir mon certificat:"Bien sur, mais avoue que tu as très envie qu'il te fasse l'amour? Alors mets toutes les chances de ton côté." Cette fois j'étais complétement détendue en entrant dans son cabinet même un peu excitée. Erwan m'attendais avec son plus beau sourire pour m'accueillir " Je n'ai qu'une demie heure à vous consacrer Chantal et je le regrette mais il y a beaucoup de grippes en ce moment et je suis très demandé, aussi je vous ai déjà préparer votre certificat pour avoir un peu plus de temps avec vous." en me le tendant. J'avais bien comprise qu'il avait très envie de consacrer sa demie heure avec moi et sans qu'il me le demande je me suis assise sur sa table d'oscultation. Se plaçant derrière moi il descendit la fermeture éclair de ma robe que je fis tomber en me relevant.  

alt

Erwan pouvait maintenant me voir en bas résille et dans les jolis dessous rouges que j'avais mise pour lui. Un soutien gorge à balconnet qui mettait mes seins en valeur et un petit string ficelle ouvert entre jambe. Il ne s'attarda pas longtemps à me contempler, à peine assise de nouveau sur la table qu'il dégraffa mon sous tif et pris "mé de cin" bien en main en me tripotant les tétons qui se mirent à durcir entre ses doigts.

altalt

Son temps était compté et il voulait en profiter de moi au maximum, il me demanda de m'allonger sur la table, sa main se plaça de suite sur ma chatoune et ses doigts fouillaient ma fente en écartant les ficelles de mon string. Pendant ce temps je ne restais pas inactive en caressant la bosse de son pantalon.

alt alt

Il se déboutonna la brayette, laissant tomber son futal en bas de ses jambes. Je lui pris "es tiôte bilote" dans la main pour l'asticoter, ce devait être l'habitude de voir les foufounes de ses patientes qui ne le faisait pas bander. Au fur à mesure que je le branlais je sentais sa verge grossir entre mes doigts et ma bouche pris le relais.

 alt alt

Il se déshabilla entièrement et se pencha sur moi pour m'aspirer les tétons comme un nouveau né qui téte gloutonnement sa maman. Ses doigts me chatouillaient toujours la foune qui s'humidifiait de plus en plus. Il devait sentir que j'étais prête en arrêtant les préliminaires. Comme la dernière fois il me fit prendre la position de levrette et fouilla mes deux trous en enfilant plusieurs de ses doigts sans gants de protection cette fois dans l'entrée principale et un autre dans celle de service en les faisant pivoter. J'écartais mes fesses de mes deux mains pour bien ouvrir les portes de ma chapelle.

alttalt

Erwan venait de lubrifier d'une noisette de gel ma petite pastille brune et s'était déroulé sur le sexe un préservatif. Il me retourna sur la table comme une crépe. Son gland pointait déjà au bord de mon petit trou. En me relevant les jambes son dard força d'un coup de rein la sacristie pour rentrer profondement dans mon couloir obscur. Je me laissais aller en fermant les yeux pour prendre tout le plaisir que m'offrait cette pénétration anale.  

alt alt

Puis ce fut à mon tour de lui faire plaisir, en lui demandant de s'installer à ma place, je l'ai chevauché en lui offrant toute la cyprine qui coulait de ma chatte. Cette liqueur du plaisir qu'il m'avait faite secréter en m'enculant, je voulais lui rendre en cadeau. Il aspirait tout le jus de mon abricot en me caressant en même temps mon trou de balle bien dilaté avec son pouce. Des bruits venant de l'arrière salle me firent sursauter "C'est votre femme de ménage je suppose?" lui dis-je. "Oui" me répondit-il en souriant. (voir Une visite angoissante chez mon docteur) Je trouvais cela étrange que cette femme soit présente à toutes heures de la journée sans m'en inquièter davantage.

alt alt

Après cette bonne léchouille, il était de mon devoir de lui faire plaisir à mon tour en lui faisant un pompier digne de ce nom, ne ménageant pas son tuyau que je faisais coulisser dans la bouche en me l'enfonçant jusqu'à la gorge. Le va et vient rapide que j'effectuais le long de sa colonne le fit jouir. Des spasmes de ébranlèrent sa queue qui se mit à déverser son sirop de corps d'homme me tapissant ma bouche de son sperme que je n'avais pas d'autres choix que d'avaler. 

altalt

Erwan se leva en me disant  "Si vous désirez faire une petite toilette intime, il y a un lavabo à côté. "  Je ne comprenais plus rien il se dirigeait dans le plus simple appareil vers la pièce d'où venait le bruit, la porte n'était pas fermée alors qu'il m'avait dit que nous risquions ni d'être vus ni d'être dérangés et maintenant il voulait que je fasse ma petite toilette intime alors qu'il y avait sa femme de ménage qui pourrait me reconnaître et le voir nu. (voir Une visite angoissante chez mon docteur.)Je n'ai pas osé le suivre me précipitant plutôt vers mes habits pour cacher ma nudité. Erwan ressorti de suite accompagné de mon chéri, appareil photo en main nu comme un ver lui aussi et son Popaul au garde à vous. "C'est grâce à la complicité de ton caudau de compagnon que nous avons arrangé ces rendez-vous coquins. J'ai accepter avec plaisir de jouer à ce petit  jeu avec vous et je ne le regrette pas croyez-moi." Je me suis bien faite avoir en repensant à l'interrogatoire que j'ai du subir par mon compagnon lorsque je suis rentrée du cabinet médical la dernière fois, ce coquin voulait tout savoir alors qu'il était au courant de tout et possédait même les photos de mes galipettes avec mon médecin. Heureusement que je ne lui avais dit la vérité. Ces deux là s'entendaient comme deux larons en foire. Ils m'ont attrapés l'un par les pieds et l'autre par mes dessous de bras pour me mettre sur la table d'oscultation. Et de nouveau je suis repassée à la casserole.(voir Toubib or not toubib.) C'est mon chéri excité comme jamais de m'avoir vu offerte à mon toubib (voir Mon chéri est candauliste.) cette fois c'est lui qui m'enfila pendant qu'Erwan me présentait son obélisque de chair pour que je le le pompe de nouveau.

altalt

Le téléphone sonna, Erwan se précipita à son bureau pour décrocher, c'était une patiente qui le rappelait à son devoir de toubib. Je m'imaginais la tête de celle ci à l'autre bout du fil, si elle savait que son médecin lui répondait dans la tenue d'Adam. Il s'habilla en toute hâte en nous disant de claquer la porte derrière nous quand nous aurons fini de forniquer et que ce sera avec un grand plaisir de me revoir en consultation.

alt alt

C'est grâce aux photos que Bob avaient prises que je peux aujourd'hui vous raconter mes visites chez mon toubib et surtout de pouvoir les illustrer de ces clichés pour vous.

Mille bisous à vous tous Kiss Kiss etc... Kiss ...etc....Chantal

  

Rencontres Libertines et changiste}

Calendrier

« septembre 2018 »
lu ma me je ve sa di
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Récemment…

Archives

Images aléatoires




Syndiquer


Blog Officiel NousLibertins.com | Clubs échangistes | Blog Libertin | FAQ |